//
vous lisez...
Critiques de livres

Cinquante nuances plus claires de EL James

cinquante nuances plus claires, EL JamesTitre : Cinquante nuances plus claires, T3

Genre : Romance/Erotisme

Auteur : EL James

Date de parution : 06 février 2013

Editions : JC Lattès

L’histoire par l’éditeur :

 » A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité… Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ? « 

Critiques :

Bon, bon, bon…que dire de ce dernier tome de la trilogie Fifty Shades ? Après avoir lu Cinquante nuances de Grey et Cinquante nuances plus sombres, je n’allais pas m’arrêter en cours de route et manquer la fin, tout de même ! D’autant que j’ai été ravie des deux premiers tomes et je pense que le premier comme le second sont excellents et apportent vraiment quelques choses de nouveaux. Mais, ce dernier tome m’a laissée perplexe.

Tout d’abord, ce qui me plaît dans cette histoire et qui fait la force de la trilogie, c’est le travail du personnage complexe, beau et mystérieux de Christian Grey, ainsi que toutes les scènes de sexe peu conventionnelles entre Ana et Christian. Oui mais voilà, on perd beaucoup de cette substance dans le dernier livre. Il y a du sexe, oui, mais de manière plus éparpillée et moins prononcée. (Ou peut-être qu’on s’y habitue et en tant que lecteur, on souhaite être surpris davantage. Ce qui est moins le cas) Quant à notre PDG Grey, on retrouve encore dans les lignes son autorité naturelle, son besoin de contrôle et sa peur, mais là aussi, c’est tout de même moins présents. Pourtant, les passages sur son comportement qui dérive à nouveau vers son côté sombre sont prenants et très intéressants.

En revanche, ce qui a été mis en avant, c’est l’histoire d’amour entre les deux personnages. Malheureusement, c’est trop, beaucoup trop. On dérive vers le sentimentalisme, on se rapproche bien trop de Twilight. Ce qui est dommage. Dans les deux premiers tomes, notamment le premier, on comprend et on lit cette attirance et ce désir. Le dernier est trop fleur bleue. On reste une grosse partie du livre sur ce qu’est désormais la vie de nos deux tourtereaux, chose qu’on pourrait démultiplier à l’infini. Je n’y ai pas trouvé de réels intérêts. Je me suis même dit : « terminer la saga par le tome 2 aurait été tout aussi bien ».

Heureusement, nous avons quelques rebondissements et scènes mémorables. Mais elles n’arrivent quasiment toutes que dans le dernier tiers du livre. A la fin du tome deux, on sait que quelque chose se trame et qu’il va peut-être se passer une chose grave qui va les impacter tous les deux. J’attendais de voir dans le troisième roman de quoi il allait en retourner…mais j’ai trop attendu. Il y a bien quelques incidents ici et là, mais on ne met pas assez l’accent dessus. Et quand cela se produit, j’ai trouvé que l’action a été bien trop rapide et soudaine, bien qu’on en apprenne encore un peu sur le passé de Christian Grey. Cela méritait qu’on s’y penche davantage. Mais l’auteur a tout de même su nous offrir des scènes poignantes.

Autre point négatif selon moi, il y a beaucoup d’évènements introduits au sein de leur couple en un temps record. En l’espace de quatre mois, on a une concentration de vie. On se demande ce qu’ils vont bien pouvoir faire après. Lorsque l’on lit un livre, une histoire qui nous plaît, certes, on n’a pas envie que ça se termine, mais surtout on aime se projeter quand celle-ci arrive à son terme. Là, j’ai du mal, car tout leur est arrivé. C’est dommage. Il manque ce petit piment de fin de roman.

En revanche, l’auteur a eu la très bonne idée de terminer la saga avec un petit chapitre version M. Cinquante Nuances, où on revient sur la rencontre de nos deux personnages, mais c’est Christian Grey le narrateur. Et là, j’ai adoré !

Pour conclure, ce dernier livre est bien, mais pas à la hauteur des deux premiers. Je conseille cependant de le lire, car comme je l’ai dis, il y a des scènes et chapitres réellement prenants.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :