//
vous lisez...
Critiques de livres

La Croisade des Jeux, de Michel Brunelle

la croisade des jeuxTitre : La croisade des jeux, T1 : l’élue

Genre : Fantastique

Auteur : Michel Brunelle

Date de parution : 17 octobre 2013

Editions : Amalthée

L’histoire par l’éditeur :

 » Amy, 13 ans, habite chez son grand-père depuis que ses parents ont été portés disparus. Du jour au lendemain elle verra sa vie basculer ! En traversant un portail, elle se retrouvera dans un autre univers, rempli de magie. Elle partagera son être avec une force mystérieuse qui lui fera vivre des aventures fantastiques et rocambolesques ! Elle apprendra par le fait même qu’elle est l’élue contre le plus grand des sorciers noirs ! « Je regardai vers le ciel et pus contempler trois astres. Kazar avait trois lunes… c’était une vue féerique… C’était si calme et si paisible ici, dans les hauteurs. Pendant un instant, j’oubliai tous mes tracas. Une fois calmée, je me questionnai sur les événements passés. Une jeune fille est morte ! Y aurait-il eu un espoir que je la sauve des sables mouvants ? Était-ce son destin ? Arriverais-je à accomplir cette mission ? Soudain, je ressentis Nénuval en moi qui insistait pour que je médite et ne fasse qu’un avec lui ! » »

Critiques :

Je vous fais découvrir aujourd’hui un nouvel auteur canadien qui a sorti son premier roman fin d’année 2013 aux éditions Amalthée, Michel Brunelle. Nouvel auteur, mais aussi nouvelle maison d’édition que je ne connaissais pas ; les éditions Amalthée. Un catalogue riche et varié, où chacun pourra y trouver son bonheur, j’en suis certaine !

L’histoire raconte les aventures extraordinaires d’une jeune fille, Amy, qui va se retrouver transportée dans un autre monde pour y remplir une mission. J’avoue que j’ai immédiatement pensé à d’autres histoires similaires telles que Le Monde de Narnia ou encore Arthur et les Minimoys. Mais la suite de la lecture m’a faite oubliée ces similitudes, car on part dans une direction tout autre. Ce qui est bien, car rien ne sert de lire un roman semblable à un autre.

Le récit est pleins de rebondissements. On va se retrouver emporté dans une spirale d’évènements tous plus fous les uns que les autres. Amy va vivre des expériences inoubliables et magiques, va faire la connaissance de bon nombres de créatures plus surprenantes les unes que les autres. On embarque réellement dans un monde irréel. L’amitié, la gratitude, la solidarité et la compassion prennent une grande place dans l’histoire et je pense que l’auteur a voulu intégrer dans son récit des valeurs qui lui étaient chères.

En revanche, ce qui est dommage et là où j’ai eu du mal à accrocher, c’est que les décors n’ont pas été assez développés et approfondis. On se trouve dans un univers fantastique et l’univers créatif du roman est riche, mais pour pouvoir être pleinement envahi par l’histoire et ce monde imaginaire, on a besoin de descriptions, de ressentis, de traduire les images par du visuel, mais aussi par des sensations telles que l’ouïe, l’odorat, le toucher. Il m’a manqué plus de matière pour me visualiser davantage ce monde enchanté.

Il en est de même pour les personnages. Ils sont nombreux, mais on passe bien trop rapidement sur chacun d’eux. Pourtant on arrive à déterminer le caractère propre à chacun ; un grand-père protecteur, un frère sournois et méchant envers sa sœur, une petite sœur perturbée mais gentille…mais il manque de consistance. C’est trop bref. J’aurais bien aimé en savoir davantage sur la famille, mais aussi sur toutes ces créatures des mondes que sont Nénuval et Kazar. Il y a beaucoup d’idées dans ce roman qui n’ont malheureusement pas été assez développées, mais qui ont pourtant du potentiel.

Enfin, l’histoire se lit facilement, la lecture est fluide. On arrive vite au bout du roman. Heureusement qu’une suite s’annonce, car on a envie d’en savoir davantage sur Amy et sur l’évolution de son personnage. Est-ce que les relations avec son frère vont s’améliorer ? Va-t-elle retrouver ses parents ? Reverra-t-elle ses nouveaux amis ? Quelle sera la suite de ses aventures sur Nénuval ?

Pour conclure, je dirais que c’est un roman qui s’adresse à un public jeune, qui véhicule de vraies valeurs et qui est facile à appréhender.

Je souhaite bonne chance à ce nouvel auteur pour la suite de ses aventures en tant qu’écrivain, et merci de m’avoir fait découvrir ce livre.

Publicités

Discussion

3 réflexions sur “La Croisade des Jeux, de Michel Brunelle

  1. A reblogué ceci sur lacroisadedesjeuxet a ajouté:
    J’aimerais remercier le monde éditorial pour une aussi bonne et généreuse critique.

    Publié par lacroisadedesjeux | 24 février 2014, 12:09

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :