//
vous lisez...
Critiques de livres

Le journal de Bridget Jones, de Helen Fielding

le journal de Bridget JonesTitre : Le journal de Bridget Jones

Genre : Chick-Lit

Auteur : Helen Fielding

Date de parution : octobre 2001

Nombre de pages : 413

Editions : Albin Michel

L’histoire par l’éditeur :

 » « 58,5 kg (mais post-Noël), unités d’alcool : 14 (mais compte en fait pour deux à cause de soirée de nouvel an), cigarettes : 22, calories : 5 422″. A presque trente ans, Bridget Jones consigne ses déboires amoureux dans son journal. Elle sort trop, fume trop, boit trop, compte les calories et fantasme sur son play-boy de patron. Sa hantise : finir vieille fille. Ses objectifs : perdre du poids et trouver son prince charmant. L’irrésistible confession de la célibataire la plus célèbre de la planète. »

Critiques :

Le livre est paru il y a un certain temps. J’ai vu les deux films du Journal de Bridget Jones et je les avais trouvés sympathiques ; un moment agréable et drôle à passer. Peut-être les films m’ont-ils influencé, mais je n’ai pas trouvé le livre à la hauteur de mes espérances. Je m’attendais à rire durant toute ma lecture.

Je ne vais pas parler ici du titre ou de la couverture puisque ces derniers ne m’ont nullement influencé dans mon choix de lecture. Ce sont les films, que j’ai apprécié, qui m’ont donné l’envie de lire le livre. L’histoire est celle d’une jeune femme près de la trentaine, célibataire et amoureuse de son patron. Le roman est, comme son titre l’indique, écrit sous la forme d’un journal. Les chapitres sont en fait découpés en date, l’histoire débutant au 1er de l’an. On suit les péripéties de notre héroïne au fil de l’année qui s’écoule. En tant que lecteur, on est totalement immergé dans le personnage de Bridget puisqu’on vit ses aventures, mais surtout, car elle nous livre ses pensées les plus intimes.

Notre narratrice est notre héroïne, Bridget Jones. Une femme simple, marrante, un peu délurée et qui n’a absolument pas confiance en elle. Elle voit son entourage, ses amis avancer dans la vie, se marier, devenir parents, avoir une belle carrière ; elle se sent désemparée, car, elle, n’avance pas au même rythme. Elle se morfond sur ses kilos en trop ; elle en est d’ailleurs obsédée. Au début de l’an, elle fait la liste de ses bonnes résolutions (et de ses vices) et nous évoluons avec elle au cours de sa vie en faisant l’inventaire des points positifs et négatifs de sa vie. Les choses qui l’obsèdent ? Ses kilos (elle compte ses calories tous les jours), mais aussi la cigarette (qu’elle souhaiterait arrêter) et son boss, Daniel (pour qui elle est éperdument amoureuse et avec qui elle se verrait bien en couple). Tout le long du livre, Bridget va faire son possible pour tenir ses bonnes résolutions. Elle fera trois pas en avant, puis deux en arrière ; un en avant, puis quatre en arrière. Bref, ça va être comme cela tout le long. On cerne bien le personnage de Bridget dès les premières pages, mais le récit ne m’a pas fait rire alors que j’avais adoré les films. Peut-être en est-ce la conséquence…mais on s’attache tout de même facilement à notre célibataire délurée !!

La plume de l’auteure est adroite, car elle manie parfaitement le style « journal intime ». Par contre, il est vrai aussi, que cette écriture m’a parfois dérangée, car certains mots sont coupés. A titre d’exemple : « Ai passé le week-end à m’efforcer de considérer avec plus grand mépris débâcle avec Daniel ». Heureusement que toutes les phrases ne sont pas comme celles-ci.

Pour conclure, une lecture qui m’a un peu déçue versus ce que j’en attendais. J’ai tout de même passé un moment agréable.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :