//
vous lisez...
Critiques de livres

L’éveil : 1er décembre, de Camille-Laure Mari

l'éveil 1er decembreTitre : L’éveil : 1er décembre

Genre : Science-fiction

Auteur : Camille-Laure Mari

Date de parution : 01 décembre 2012

Nombre de pages : 10 pages

Editions : 12-21

L’histoire par l’éditeur :

« Qui sont les Éveillés ? Pourquoi et comment le monde a-t-il changé à ce point ? Quelle explication donner à cet engourdissement général qui touche la population ? C’est ce que va tenter de découvrir progressivement le docteur Martin Hurston, médecin et chercheur en psychologie. Seul problème, et de taille, Martin se réveille d’un coma d’un genre très particulier dont la cause réelle reste mystérieuse, mais dont les séquelles sont immenses et déroutantes.
Sombre et intrigant, ce roman dont le suspense va crescendo, aborde la grande peur du XIXè siècle : l’Apocalypse annoncée pour le… 21 décembre 2012 ! « 

Ma critique :

Les titres et les couvertures de cette série m’ont intrigué. La quatrième de couverture bien plus. Avant même de débuter la lecture, je me suis sentie happer par un monde qui pourrait être le notre, mais bien différent toutefois. De plus, il s’agit là d’une actualité que l’on a vécu…je fais référence à la fameuse fin du monde dont tout le monde  entendu parler : le 21 décembre 2012 et le calendrier Maya.

Une histoire découpée en plusieurs petits récits.

Cette série se déroule en plusieurs temps. Chaque récit est constitué d’une dizaine de pages narrant les aventures des personnages durant un jour. On débute l’histoire au 1er décembre pour terminer le 21 décembre, jour de la fin du monde si l’on en croit la première de couverture.

Des livres courts, mais intrigants.

L’auteure ne passe pas par quatre chemins ; on démarre la lecture en entrant droit dans le vif du sujet. Pas de place pour détailler les personnages, leurs passés. L’histoire est simple et courte. Et puis, il aurait été impossible d’entrer dans trop de détails avec des séries si petites en terme de pages. Pour ma part, la lecture du 1er décembre m’a assez plu. Bien que je l’ai trouvé trop brève, on reste néanmoins intrigué par la suite des évènements et l’auteure sait nous donner envie de lire la suite des aventures de notre jeune homme. Je pense que la suite de l’histoire est toute aussi intrigante et que l’on va comprendre au fil des jours ce qu’il se passe dans ce nouveau monde. Cependant, je trouve aussi que l’intrigue a beaucoup de potentiel et qu’une cinquantaine de pages pour chaque jour n’aurait pas été de trop.

Pour conclure…

J’attends de voir la suite, mais la première série m’a tellement laissée perplexe sur la fin, que je ne peux pas m’arrêter en chemin.

Publicités

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: L’éveil : suite (du 2 au 4 décembre), de Camille-Laure Mari | Le Monde Editorial - 18 juillet 2014

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :