//
vous lisez...
Actualités, Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

La prophétie des Enfers, de E.C. Tanengam

la prophétie des enfersTitre : La prophétie des Enfers, T1

Genre : Fantastique

Auteur : E.C. Tanengam

Date de parution : 25 juin 2014

Nombre de pages :   328 pages

Editions : Harlequin

Nombre de tomes : 6

L’histoire, par l’éditeur :

« Quelque chose de terrible est arrivé. Satan a libéré les Anges Déchus et la Terre est en péril. Car les Damnés ont soif de sang et de destruction. Tandis que les troupes célestes tentent d’arrêter la folie meurtrière de leurs anciens frères, Erael part en quête de la prophétie qui contient la clé pour renvoyer les Damnés aux Enfers. Accompagné d’Emmanuelle, une terrienne dont le destin semble inextricablement lié à l’augure, l’ange est déterminé à mener à bien sa mission. Pourtant, il se surprend bientôt à éprouver de profonds sentiments pour la jeune femme… Mais les anges n’ont pas le droit d’aimer ; et toute relation est strictement interdite. Entre l’amour et le devoir, Erael devra choisir… »

Ma critique :

Merci à l’auteur de La prophétie des Enfers, E.C. Tanengam, ainsi qu’aux éditions Harlequin pour m’avoir fait découvrir le premier tome de cette nouvelle saga fantastique.

J’ai découvert ce livre lors de sa publication. Il m’avait tout de suite tapé dans l’oeil de part son titre qui attise la curiosité et fait travailler notre imagination, ainsi que par la quatrième de couverture qui nous promet une histoire fantastique des plus appétissante.

Un monde fantastique riche et une imagination débordante

Cela faisait un certain temps que je ne m’étais plus plongée dans un roman fantastique. Ces derniers temps, je carbure à la romance et à l’érotisme, ce n’est donc pas désagréable de changer de cap avec une histoire pleine de créatures imaginaires et de nouveaux mondes.

L’auteur nous embarque dès les premières lignes au milieu des anges et sur la planète Ouram, monde dans lequel vivent toutes créatures magiques, bienveillantes ou pas. Ici, on ne nous invente pas de nouvelles créatures, mais au contraire, on fait vivre d’une façon différente les magiciens, sorciers, anges, ogres et autres personnages magiques que l’on connait déjà. Le monde créé par E.C. Tanengam nous éblouit par sa richesse et sa diversité. Il y a notamment une chose importante que je retiens et qui fait la différence avec de nombreux autres romans fantastiques, c’est la maîtrise qu’a eu l’auteur à jouer avec nos mythes, contes et légendes afin de les réinterpréter et nous les faire découvrir sous un nouvel angle. On nous parle, par exemple, des yétis qui viendraient d’Ouram, ou encore des frères Grimm qui seraient originaires de ce monde et auraient écrit leurs contes en se basant sur des histoires vraies d’Ouram. J’ai trouvé ce concept inventif ; ça pimente le récit.

Des personnages nombreux, mais attachants

Nous suivons les aventures de deux personnages principaux : Erael, l’ange gardien et Emmanuelle, une terrienne liée à la prophétie. Ensemble, nous allons les voir évoluer dans les différentes contrées d’Ouram, affronter des dangers, rencontrer des créatures magiques, mais aussi voir leur attirance naître et grandir de jour en jour. Cette romance est peu présente sur une grosse moitié du livre, même si on la perçoit. Elle va prendre davantage de place sur la dernière partie ; je trouve qu’elle a été très bien dosée, même si les sentiments de l’ange gardien à l’égard d’Emmanuelle sont un peu trop flagrants dès le départ. J’aurai apprécié plus de subtilité afin que le lecteur lui-même s’interroge sur les réels sentiments d’Erael.

D’une manière générale, j’ai apprécié les deux personnages principaux autant que les secondaires qui ont eux aussi une large place dans le roman et dont les caractères et comportements ont été bien travaillés et exploités.

Un style maîtrisé

L’écriture est très agréable ; le style est fluide. On apprécie les images données aux comportements des personnages et à leurs états émotionnels, ce qui nous permet de nous immerger plus facilement dans leurs ressentiments. Un petit bémol cependant sur les balbutiements des personnages un peu trop nombreux et qui gêne parfois la lecture.

Pour conclure…

Un premier tome prometteur. On ne s’ennuie pas un seul instant et on est surpris de page en page. Un monde fantastique comme on les aime, qui distille à merveille distraction et interpellation du lecteur, tout en nous plongeant dans un univers enchanté, loin de la réalité.

 Note de 7 sur 10

Publicités

Discussion

6 réflexions sur “La prophétie des Enfers, de E.C. Tanengam

  1. Il a l’air pas mal ! 🙂

    Publié par Parole de Lea | 20 septembre 2014, 9:16
  2. Une petite lecture qui a l’air sympathique…

    Publié par Marie et Anne | 14 septembre 2014, 7:18
  3. Ce titre me rappelle ma dernière lecture Inferno !! Viens tenter ta chance avant 18h sur le blog, il y a 5 ouvrages de Dan Brown relookés par le Livre de poche à gagner ! http://www.shoparoundtheco.fr/inferno-dan-brown-concours/

    Publié par Manon AroundtheCo | 31 août 2014, 9:34
  4. ca a l’air pas mal!!!;) je tenterai certainement…

    Publié par stelphique | 15 août 2014, 8:33

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Interview d’Emilie Tanengam : La Prophétie des Enfers | Le Monde Editorial - 2 octobre 2014

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :