//
vous lisez...
Actualités, Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

Les gardiens de légendes, T1, de Martin Rouillard

l'envol du dragon rougeTitre : Les gardiens de légendes, T1 : l’envol du dragon rouge

Genre : Fantastique

Auteur : Martin Rouillard

Date de parution : 01 février 2012

Nombre de pages : 344 pages

Editions :  Martin Rouillard

Nombre de tomes : 3

L’histoire, par l’éditeur :

« Samuel Osmond ouvrit les yeux dans un monde dont il avait toujours rêvé, où les légendes étaient plus que des histoires fantaisistes et les héros fabuleux combattaient des adversaires à glacer le sang. Dans sa main, il tenait les dés mystérieux qui l’avaient transporté ici, dans ce monde nommé Metverold. Il se souvenait d’avoir lancé les dés dans sa chambre, et de la lumière écarlate qui l’avait engloutit, mais il ne savait pas pourquoi il avait été transporté dans cet endroit. Heureusement, il rencontrera bientôt Angéline, une fata qui a pour tâche d’aider Samuel à comprendre son nouveau rôle de Gardien de Légendes. Mais Metverold est un monde brutal, et Samuel constate rapidement le danger dans lequel il se trouve. Dissimulé parmi l’armée du roi Vortigern, en fuite devant les envahisseurs saxons, Samuel doit retrouver un sorcier noir qui menace de changer l’histoire, avant qu’une force datant d’une époque antérieure soit relâchée sur Dinas Ffaraon. Et qui est ce garçon qui semble en savoir beaucoup plus qu’il le devrait normalement ? Pourrait-il être la clé ? Découvrez l’histoire qui a captivé les lecteurs à travers le monde entier, et joignez-vous à Samuel dans ses aventures au cœur de contrées mythiques et dans des batailles aux côtés de héros légendaires. « 

Ma critique :

Après de nombreuses lectures sentimentales et érotiques, c’est avec joie que je me suis plongée dans l’histoire des Gardiens de Légendes, un roman fantastique très agréable. Bien que j’ai pensé que la couverture n’était pas si attractive, le titre laisse rêveur et c’est tout ce que je demandais.

Immersion en plein coeur de nos légendes

L’auteur nous embarque avec génie au centre d’une grande légende. Nous en connaissons des tonnes et cette histoire joue habillement le mélange entre réalité et fantastique. D’un côté nous avons notre héros, Samuel, jeune adolescent passionné de jeux de rôles, de chevaliers et de dragons, qui a une vie tout ce qui a de plus commun ; de l’autre nous avons cet univers, un monde parallèle où les légendes telles que nous les connaissons existent vraiment et se répètent à l’infini. J’ai trouvé l’idée vraiment originale et tout a fait fascinante.
Samuel, ce jeune garçon de quatorze ans, va repérer un jour une paire de dés blancs dans un magasin spécialisé dans toutes sortes d’articles en lien avec les jeux de rôles : cartes de jeux, répliques d’armes (épée, bouclier…), jeux vidéos…Sauf que cette paire de dés est spéciale et le jeune adolescent va vite s’en rendre compte lorsque un soir, en lançant les dés dans sa chambre, ces derniers s’éveillent et transportent Samuel dans un autre monde, celui de Metverold, le monde où les légendes prennent vie.

De l’action et du suspens…

Entraîné sur Metverold malgré lui, il va faire la connaissance d’Angéline, sa fée attitrée pour cette mission. Le coeur de l’intrigue est à la fois simple et complexe : Samuel doit sauver la légende ; faire en sorte qu’elle se déroule comme elle se doit sans en perturber l’histoire, au contraire de l’agent d’Yfel qui lui a été choisi par les dés noirs pour en contrarier le cours. Pour chaque légende un gardien sur Terre est choisi afin qu’il veille sur cette dernière, car les conséquences pourraient être terribles pour Metverold, mais aussi pour la Terre. J’ai été happée par cette histoire très vite et lorsque l’on arrive à ce stade du récit, on a surtout une question en tête : quelle est cette légende ? J’ai eu beau chercher, je ne voyais absolument pas à quelle légende l’auteur s’était raccroché pour bâtir son roman. Il faut tourner les pages pour obtenir des indices et enfin faire le lien. Mais honnêtement, Martin Rouillard garde bien le suspens et c’est vraiment appréciable.

…mais des personnages qui manquent d’attraits

Bien que ce roman soit bien pensé et bien agencé, je mets tout de même un bémol sur les personnages. Selon moi, ils manquent de travail et de rondeurs. J’ai eu du mal à m’identifier à un quelconque personnage du récit. Les dialogues sont assez similaires ; que ce soit l’adolescent de quatorze ans qui parle, un guerrier ou le roi, les attitudes et caractères sont pauvres, de même que le vocabulaire un peu trop redondant.
J’ai noté également quelques explications assez confuses. Je m’y suis quelque peu perdue. C’était parfois décousu.

Pour conclure…

Une intrigue originale et bien pensée qui laisse entrevoir de manière positive les prochains tomes de la saga. Des personnages mieux pensés et un vocabulaire plus riche permettrait au lecteur de s’imprégner totalement de cet univers de légende et de s’identifier au héros ou à un de ceux qui l’entoure.

note 6 sur 10

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :