//
vous lisez...
Actualités, Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Dear you, saison 1, d’Emily Blaine

dear you saison 1Titre : Dear you, saison 1

Genre : Sentimental

Auteur : Emily Blaine

Date de parution : 01 octobre 2014

Nombre de pages : 336 pages

Editions : Harlequin

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

« La saison 1 de Dear You comprend les actes 1 à 3.

Bienvenue au Peninsula, palace de rêve au cœur de la ville qui ne dort jamais

Moi : Kathleen, 25 ans, rêveuse tendance fleur bleue. Statut : célibataire… pour l’instant.
Avant, ma vie sentimentale se limitait à lire les petites annonces de la rubrique « Rencontres » du New Yorker. Avant, j’étais la concierge de luxe désespérément romantique du Peninsula, l’un des plus beaux cinq étoiles de New York. Avant, j’avais envie de trouver l’amour. Aujourd’hui, je dois décider qui sera mon grand amour. Parce que, oui, il semblerait que Cupidon m’ait enfin entendue, et qu’il ait rattrapé le retard accumulé en décochant trois flèches. Trois, rien que ça ! Et voilà que je me retrouve à devoir choisir entre un client richissime et odieusement séduisant, un collègue barman qui a tout du petit ami idéal, et un mystérieux correspondant qui me comprend mieux que personne. Bienvenue dans ma vie. »

 

Ma critique :

J’ai connu cette série sentimentale il y a de cela quelques mois, via Amazon. Je lis parfois des livres en version ebook et c’est grâce à la gratuité de l’acte 1 sur le site que je me suis lancée dans cette lecture. Je ne connaissais rien de son auteur, mais immédiatement, la couverture et le synopsis de Dear You m’ont tenté. J’ai été conquise par l’acte 1, mais je n’avais pas encore lu la suite jusqu’à présent. Début octobre, la série est finalement éditée en format papier : 3 saisons regroupant les 7 actes. La première saison englobe les 3 premiers actes. Et hop, le livre arrive dans ma PAL. J’étais impatiente de découvrir la suite.

Une romance captivante

Dear You nous parle d’une histoire d’amour enivrante. On devient vite accro à l’histoire. J’ai été séduite dès les toutes premières pages et mon attention ne s’est pas relâchée une seule fois. L’intrigue se déroule en plein cœur de New-York durant la saison hivernale. Notre héroïne et narratrice se prénomme Kathleen. C’est une jeune femme de 25 ans, indépendante, belle, qui a abandonné sa carrière de journaliste pour se retrouver concierge dans un des plus beau palace de la ville: Le Peninsula. Elle travaille de nuit et voit passer chaque jour des clients richissimes qu’elle sert avec professionnalisme. Jusqu’au jour où va débarquer Andrew Blake…

La vie amoureuse de Kathleen est loin d’être simple ; elle s’est forgée une carapace suite à des déceptions. Malgré cela, elle persiste à croire que le prince charmant existe toujours. Elle veut du rêve ! Ne le croisant pas dans sa vie, elle est devenue accro aux petites annonces du New Yorker où des hommes et des femmes écrivent des lettres sur un ou une inconnue qu’ils auraient croisés au détour d’une rue ou dans un café. Elle souhaite se reconnaître un jour dans l’une de ces annonces. A titre d’exemple, voici un extrait :

« Tu me vois chaque jour, sans me voir. Tu me parles chaque jour, mais tu ne me remarques pas. Deux ans que nous partageons le même bureau, deux ans que je connais chaque parcelle de ton visage. »

Un univers addictif et bien travaillé

L’histoire se déroule la plupart du temps sur le lieu de travail de Kathleen. J’ai immédiatement été conquise ; découvrir un monde inconnu par la plupart d’entre nous et surtout se concentrer sur un détail : le palace. L’auteur a réussi à nous faire voyager et nous faire rêver bien que l’on soit du côté « employé ». On s’émerveille de la beauté des lieux, du professionnalisme des employés de l’hôtel, leurs attitudes, faits et gestes…comme si moi-même j’y travaillais.

Se sont aussi tous les petits détails sur la vie de notre héroïne tel que sa dépendance aux annonces du New Yorker, qui font que l’on s’immerge à 100% dans l’histoire. Pour moi, c’est ce travail de fond qui fait qu’un roman va être meilleur qu’un autre. Des petites choses qui vont nous interpeller, qui vont peut-être paraître insignifiantes et finalement, on se rend compte que mis bout à bout, ce sont ces « petits riens » accolés à l’intrigue qui nous rendent addictif.

Une palette de personnages variés et complémentaires

L’héroïne nous émeut même si parfois son comportement est complexe. J’ai eu certaines fois du mal à comprendre son changement de comportement, mais dans l’ensemble, Kathleen est un personnage que j’ai beaucoup aimé. On connait peu sa vie personnelle. L’auteur va se concentrer sur la partie professionnelle, bien que les deux soient parfois imbriquées.

Sa meilleure amie est Lynne et travaille elle aussi au Peninsula. C’est également dans le palace qu’elle fera la connaissance de son petit ami, Daniel…un « détail » qui va compliquer les choses et va retourner le cerveau de notre héroïne face à Andrew.

Andrew Blake est un riche homme d’affaires. Il a basé sa fortune sur les médias. L’auteur a tenté de le dépeindre comme un homme sans cœur, arrogant et manipulateur, mais j’ai été sous le charme dès le début. Va savoir pourquoi…peut-être ces « petits détails » ! On le perçoit vite comme un homme  énigmatique et prévenant. C’est ce qui fait son charme.

Je ne vais pas m’attarder sur les autres personnages, mais j’ai trouvé les interventions de leurs parts dans le récit très bien amenées par Emily Blaine.

Pour conclure…

Une première saison qui confirme mon opinion de base ; génial ! Je n’ai qu’une hâte, découvrir les deux dernières saisons et connaître la suite des aventures de Kathleen, Blake et Daniel. Si vous aimez le rêve et les histoires d’amour à la fois belles et compliquées, je n’ai qu’une chose à vous dire : lisez ce livre immédiatement !

 note de 9

Publicités

Discussion

4 réflexions sur “Dear you, saison 1, d’Emily Blaine

  1. J’avais entendu de bons avis au moment de la sortie des e-book, ce que confirme la sortie papier que je vais sûrement me procurer =)

    Publié par topobiblioteca | 1 décembre 2014, 6:45
  2. Il a l’aire sympa 🙂

    Publié par enviedlyre | 12 novembre 2014, 11:29

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: After, T1, d’Anna Todd | Le Monde Editorial - 20 janvier 2015

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? | Le Monde Editorial - 29 décembre 2014

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :