//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

L’épreuve, T1 : le labyrinthe, de James Dashner

L'épreuve T1 le labyrintheTitre : L’épreuve, T1 : le labyrinthe

Genre : Science-fiction / Dystopie

Auteur : James Dashner

Date de parution : 04 octobre 2012

Nombre de pages : 404 pages

Editions : Pocket jeunesse

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les coureurs parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe. »

 

Ma critique :

 

Cela faisait si longtemps que je souhaitais démarrer cette saga ! Quand le film est sorti, je me suis dit qu’il était vraiment temps que je m’y mette. De plus, je ne voulais pas voir le film avant d’avoir lu le livre, alors cela m’a boostée. Et puis, on m’a offert le roman à Noël. Je ne pouvais décemment pas le laisser une éternité dans ma PAL. C’est donc avec empressement que j’ai débuté ma lecture du tome 1 (il y en a 3 au total)… et je ne l’ai plus lâché jusqu’à la fin. Autant vous dire que je n’ai pas été déçue !

Une dystopie comme on les aime

Quoi de mieux, pour piquer notre curiosité, que de faire atterrir son personnage principal dans un endroit inconnu, dont il ne se souvient pas de comment et qui l’y a emmené, dont ses souvenirs ont été effacés et qui se retrouve piégé dans un labyrinthe ?! J’ai juste A-D-O-R-É. C’est exactement le genre d’histoire qui me plaît ; du mystère, de l’action, de l’émotion, de la peur et une intrigue bien ficelée. De plus, quand on évoque le mot « labyrinthe », ça donne toujours des frissons…de peur ou d’excitation (ou les deux mêlés). Car ce mot nous parle et nous fascine. Il faut résoudre l’énigme, trouver la sortie et éviter de tourner en rond. C’est juste fascinant !

Thomas, notre narrateur (à la troisième personne) et donc notre héro, va se retrouver piégé au cœur du labyrinthe avec une cinquantaine d’autres enfants et adolescents ; tous des garçons. Dès le début, on s’interroge beaucoup (comme notre héro) : pourquoi un labyrinthe ? Pourquoi seulement des garçons ? Et pourquoi n’y a-t-il pas d’adultes ? Et ce type de questions, on se les pose durant toute notre lecture, car quand on arrive à avoir enfin une réponse, on s’est posé trois autres questions entre-temps. L’auteur nous tient en haleine, on ne peut pas lâcher le livre un seul instant (bon, on est parfois obligé…malheureusement). Est-ce la clé d succès pour écrire un best-seller ?

Un univers addictif

Comme décrit précédemment, le lecteur se questionne beaucoup durant sa lecture ; on pique notre curiosité au plus profond. L’auteur réussit habilement à créer un monde qui nous intrigue autant qu’il nous fascine. L’ambiance est si pesante et intense qu’on a l’impression d’être nous même enfermé dans ce fichu labyrinthe. Les mots, les expressions sont bien trouvés et bien amenés ; on est totalement immergé dans cet univers.

On devient accro, car l’intrigue est intense jusqu’à la fin du roman. Mais aussi car les rebondissements s’enchaînent. L’auteur en a créé autant que de diversions ; un problème ou une question se pose, mais sans avoir le temps de le résoudre ou d’y répondre, un/une autre surgit. Et que se passe-t-il une fois le livre fermé ? On est frustré. Oui, car toutes ces questions que l’on s’est posé sont toujours sans réponses. Alors on en redemande.

Un groupe d’adolescents pas comme les autres

Ce qu’il y a de bien avec ce roman, c’est qu’il n’y a pas que notre héro qui a bien été travaillé par l’auteur. Plusieurs autres adolescents deviennent importants au fil de la lecture. Importants, car on parle souvent d’eux ou qu’ils interviennent souvent dans le récit ; importants, car ils ont une place privilégiée dans le cœur de Thomas ; importants, car ils vont faire évoluer l’histoire d’une façon inattendue.

Je ne cite souvent que 2 ou 3 personnages intéressants dans une lecture, mais il y en a bien plus dans celle-ci. Quant à notre héro, bien que j’ai parfois eu du mal avec ses réactions, je me suis parfaitement identifiée à lui, m’immergeant complètement dans ce labyrinthe gigantesque, effrayant et fascinant.

Pour conclure…

Un livre que j’ai adoré et dont il me tarde de lire la suite. J’ai malheureusement lu des déceptions dans la suite des aventures de Thomas ; j’espère néanmoins que, bien que moins intéressante, la suite de la saga me réservera encore mon lot de surprises et d’émotions.

note de 10

Autres livres du même auteur :

 

L'épreuve T2 la terre brûlée L'épreuve T3 le remède mortel

Livres qui pourraient vous intéresser :

la sélection, T1 La femme sans peur, volume 1 Cinder

Publicités

Discussion

8 réflexions sur “L’épreuve, T1 : le labyrinthe, de James Dashner

  1. Ce livre est dans ma PAL depuis tellement longtemps…. A chaque fois je me dis « ça y est je vais le commencer! » et finalement je préfère lire autre chose que de la dystopie ^^ » et oui à force d’en lire… Mais je vais vraiment essayer de lire la trilogie avant la sortie du deuxième film, surtout aux vues de ta critique très positive 😀

    Publié par audetourdunepage | 23 janvier 2015, 11:50
  2. Faudrait que je le lise. Je le croise souvent ces derniers temps et il va finir pas sauter dans mon caddie de courses ^^

    Publié par Marie et Anne | 17 janvier 2015, 8:05
  3. J’avais beaucoup aimé ce premier tome!! Mais j’en suis sortie avec beaucoup de questions dont je n’ai pas forcément trouvé les réponses dans les tomes suivants…. mais j’espère que tu apprécieras la suite 🙂

    Publié par latetedansleslivres | 16 janvier 2015, 11:15
  4. Le premier tome est dans ma Pal …Faut vraiment que je l’en sorte!!!!!!Merci pour cet avis enthousiaste!!!!;)

    Publié par stelphique | 16 janvier 2015, 9:30

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: After, T1, d’Anna Todd | Le Monde Editorial - 20 janvier 2015

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :