//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

Ici et maintenant, d’Ann Brashares

ici et maintenantTitre : Ici et maintenant

Genre : Science-fiction/Dystopie

Auteur : Ann Brashares

Date de parution : 4 juin 2014

Nombre de pages : 320pages

Editions : Gallimard jeunesse

Nombre de tomes : –


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Voici l’histoire de Prenna James, une jeune fille de dix-sept ans qui a immigré à New York avec sa mère. Mais Prenna ne vient pas d’un autre pays. Elle vient d’une autre époque. Un futur où la vie est devenue impossible, ravagé par une pandémie tuant des millions de gens et laissant le monde en ruines… Prenna et ceux qui ont fui avec elle jusqu’au temps présent doivent se fondre dans la société actuelle en suivant des règles strictes : ne jamais révéler d’où ils viennent, ne jamais interférer dans le cours de l’Histoire, et ne jamais, au grand jamais, développer de relations intimes avec quiconque en dehors de leur communauté. Mais tout bascule lorsqu’elle tombe amoureuse d’Ethan Jarves. »

 

Ma critique :

 

C’est avec joie que je me suis remise à la lecture d’un roman dystopique. Clairement, je n’en lis pas assez, mais c’est aussi par choix puisque les livres new romance ne cessent de m’attirer. Je pense passer d’ici peu de temps, par une phase « science-fiction et dystopie », car je souhaiterais rapidement me remettre dans les sagas de L’épreuve et de la Sélection. Ici et maintenant est un roman qui, à mon sens, ne passe pas inaperçue ; de part sa couverture, intrigante, envoûtante, et par son synopsis qui traite de sujets de société et d’un qui fait rêver bon nombre d’entre nous : le voyage dans le temps.

Fascination et réflexion

Quelle histoire !! Ann Brashares nous embarque dans une histoire à vous couper le souffle et à vous mettre les neurones en ébullition. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai dû arrêter ma lecture pour faire le point sur ce que nous révélait l’auteur et savoir si j’avais bien tout assimilé. Car, il faut se le dire, ce n’est pas toujours si simple. J’étais quelques fois dans le même degré de réflexion qu’en regardant la trilogie Retour vers le futur – je pense que vous voyez bien le tableau.

Un groupe de personnes venant du futur a fait le choix de venir « s’installer » dans notre époque afin de fuir les épidémies qui ravageaient leur monde, faisant des millions de victimes. L’auteur n’a pas fait dans la simplicité ; on touche à la fois à la question du voyage dans le temps, mais aussi au déclin de l’Humanité. Deux sujets extrêmement riches, fascinants et complexes. Car si voyager dans le temps fait surtout partie d’un rêve vieux comme le monde et d’un projet inaccessible, le déclin de l’Homme nous interpelle davantage, nous questionne et fait polémique de nos jours. Ces deux sujets ont été très bien trouvés et je pense aussi qu’ils s’imbriquent bien dans l’histoire. L’auteur nous fait voyager, nous fait cogiter, nous entraîne dans un monde qui pourrait être le notre dans quelques décennies. C’est même un peu flippant. Mais ce livre est aussi un moyen de nous interroger sur des sujets actuels et de nous faire prendre conscience de la mauvaise voie que nous sommes peut-être en train d’emprunter. Brrrr…(chair de poule).

Un livre génial, me direz-vous ! Et bien malheureusement, pas tant que cela. J’en ai bien vite tiré cette conclusion : Ann Brashares va trop vite. Pas assez de détails, un passé pas suffisamment développé, les deux sujets clés n’ont pas été soignés. Pour moi, ça manque de consistance, de poigne, de force. J’ai l’impression d’avoir lu un résumé. C’est frustrant. Et que dire de la fin ! L’auteur a écrit le livre sans vouloir faire une suite, alors pourquoi laisser le lecteur avec autant de questions ? Je comprends qu’on puisse laisser une fin qui ouvre de multiples perspectives, sauf que là, c’est trop. Ce n’est, à mon sens, pas une fin…ou la fin d’un premier tome.

Quand le thriller se mêle à l’amour

Parlons un peu de nos personnages. L’intrigue est si forte qu’ils se fondent dans la masse. Prenna, notre jeune héroïne, vient du futur et s’éprend d’un jeune homme, Ethan, qui lui fait partie de l’époque actuelle. Tous les voyageurs du futur ont des règles et celle de ne pas se lier de manière intime avec une personne du présent en fait partie. Vous comprendrez donc que les choses vont se compliquer pour nos deux héros. Là encore, déception. Cet amour qui aurait dû être vibrant, passionnant et destructeur est relayé au second plan ; on laisse place nette à la mission dont vont être investis Prenna et Ethan. Un choix de l’auteur ? Peut-être, mais alors ne pas en faire de publicité dans le synopsis.

En revanche, côté thriller, je n’ai rien à redire (sauf peut-être, là encore, d’un manque de détails). Ann Brashares a de l’imagination à revendre. J’ai adoré et, comme je vous en ai parlé plus haut, on a besoin de reprendre ses esprits plusieurs fois au cours de la lecture afin d’être sûr de ne rien louper. Ca fait réfléchir. J’ai été tenue en haleine durant toute cette période, car le suspens est maîtrisé et on s’imagine tellement de scénarios différents qu’on en dévore les pages.

Pour conclure…

J’ai eu du mal à mettre une note, car j’ai adoré l’histoire et les sujets traités, mais j’ai aussi été frustrée et déçue par leurs survols. Un roman qui est néanmoins prenant, qui est d’actualité et qui ne peut pas laisser le lecteur indifférent. Je lance une pétition : Ann Brashares, il faut une suite à Ici et maintenant.

note 7

Autres livres du même auteur :

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

L'épreuve T1 le labyrinthe la sélection, T1 La femme sans peur, volume 1 Cinder

Publicités

Discussion

10 réflexions sur “Ici et maintenant, d’Ann Brashares

  1. C’est un livre qui me tente depuis qu’il est sorti, mais surtout parce qu’il a été écrit par Ann Brashares et que j’avais adoré sa saga Quatre filles et un jean! 🙂

    Publié par latetedansleslivres | 23 février 2015, 5:26
  2. Ce livre j’en ai entendu que du mal sauf chez toi 🙂

    Publié par enviedlyre | 22 février 2015, 9:04
  3. pas mon préféré de cette auteur mais j’avais bien aimé aussi. Joli critique 😉

    Publié par ladythat | 21 février 2015, 10:49
  4. J’ai lu pas mal d’avis mitigés mais même si tu as relevé quelques points négatifs, ta chronique me rebooste pour le lire 😉

    Publié par Parole de Lea | 21 février 2015, 2:33
  5. Il est dans ma WL depuis pas mal de temps 🙂

    Publié par Carnet Parisien | 21 février 2015, 1:37
  6. Je le note!

    Publié par Marie et Anne | 21 février 2015, 11:50
  7. Chronique très pertinente et bien écrite ! j’ai voulu acheté le livre cet été mais je l’ai trouvé trop cher ^^, je me suis donc dit que j’allais attendre pour avoir quelques avis avant de me décider parce que j’ai lu les 4 filles et un jean et j’avais quelques doutes sur ses capacités d’écriture pour de la science-fiction. Je comprends ta frustration pour les sujets survolés, ça arrive souvent. Par contre l’impression de ne pas avoir de fin, c’est vraiment agaçant pour le coup. Merci encore pour ta chronique 🙂

    Publié par marinesbooks | 21 février 2015, 10:27
  8. J’adore Ann Brashares. Ta critique donne envie ! 🙂

    Publié par eugenhippie | 21 février 2015, 8:19

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :