//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Fight for love, T1 : real, de Katy Evans

 

Fight for loveTitre : Fight for love, T1 : real

Genre : Romance new adult / Erotique

Auteur : Katy Evans

Date de parution : 01 octobre 2014

Nombre de pages : 352 pages

Editions : Hugo Roman

Nombre de tomes : 5


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Star de la ligue underground, Tate Remington est un boxeur à l’animalité exacerbée dont le pouvoir de séduction rend folles toutes les filles autour du ring. Depuis qu’il a croisé son regard, la seule femme à laquelle il pense, celle qu’il a choisie, c’est Brooke, ancienne athlète de haut niveau qui, suite à un accident, s’est reconvertie dans la thérapie sportive. Mais pour que leur histoire devienne bien réelle, Remington devra se dévoiler à Brooke… Deux caractères forts qu’un désir charnel intense, pur et obsessionnel consume. Une histoire d’amour sous tension et des personnages d’une rare complexité. »

 

Ma critique :

Quelle couverture magnifique ! Quel titre évocateur, sensuel et puissant ! J’ai tout de suite accroché avec ce premier tome avant même d’en lire les premières lignes.

Un univers masculin rafraîchissant

Je ne connais pas ce monde et je le découvre grâce à cette saga : l’univers de la boxe. Un monde palpitant fait de fascination et de peur. C’est étrange tout ce que l’auteur arrive à nous faire ressentir en nous décrivant un combat de boxe : la salle en effervescence, l’arrivées des boxeurs (et d’un, en particulier : notre héro Remington), leurs façons de bouger sur le ring, leurs forces, leurs coups…l’auteur arrive à nous immerger avec une facilité déconcertante. Je ne pensais pas pouvoir aimer cet univers et bien Katy Evans m’a prouvée le contraire. Bon, il faut dire que Remington nous aide fortement. Les personnages dépeints dans le texte ne sont pas tous des brutes assoiffées de sang, de coups et de nez cassés. Au milieu de cette cohue, Tate Remington sort du lot : un homme fort, musclé et puissant sans être baraqué à l’extrême, une technique et une puissance de frappe étonnantes et une attraction pour les femmes. Car, détrompez-vous, le monde de la boxe illustré par Katy Evans est assez mixte finalement. Les combats se font entre hommes, mais le public est mixte ; de nombreuses femmes participent aux combats et, bien sûr, non d’yeux que pour…Tate Remington alias Riptide.

Remington : un personnage complexe

Qui est Tate Remington ? Voilà LA question que l’on se pose encore et encore. Cet homme fort, musclé, plein de hargne arrive à nous surprendre lorsqu’il s’éprend de Brooke sans se cacher, sans honte, sans la traiter comme une conquête de plus. Un personnage très masculin qui déborde de sensualité et de sentiments ; de vrais sentiments. Ca nous touche. Mais il y a aussi son côté impulsif, sa rage, sa colère qu’il déploie sans que l’on s’y attende en détruisant tout sur son passage. Pourquoi ? Parce qu’il a peur de la perdre. Remington est un personnage fascinant ; il est tendre et colérique à la fois. Il est complexe ; on ne le comprend pas durant une grande partie du livre. Je dois dire que, même à la fin, j’ai besoin de plus pour comprendre réellement qui il est.

Un coup de cœur, mais…

Ce premier tome est un véritable coup de cœur ; je ne m’y attendais pas du tout. Je pensais retrouver le genre d’histoire de Love Game : bien, mais pas aussi palpitant que l’on s’y attend. En fait si ! J’ai eu du mal à lâcher ce livre. J’ai été transportée par l’univers très masculin de la boxe et son taux de testostérone élevé ; j’ai été fascinée par le personnage de Remington, fort, troublant et complexe à la fois. Malheureusement, je ne peux pas attribuer la note de 10, car les fautes d’orthographes et/ou de frappes sont trop nombreuses. De même que les répétitions. J’ai été gênée de très nombreuses fois durant ma lecture et ça a altéré la qualité de l’histoire alors que cette dernière est extraordinaire. Alors je dis : Attention, attention !

Pour conclure…

Un premier tome réussi malgré les fautes et les répétitions. Un univers que l’on s’approprie assez vite même sans le connaître dans la vrai vie. L’auteur a créé un personnage éblouissant avec Tate Remington qui est, selon moi, le point fort de l’histoire. La complexité de cet homme, ses doutes, ses craintes, son passé…tout nous attire et nous submerge. A lire absolument.

 note de 9

Autres livres du même auteur :

Fight for love T2 

Livres qui pourraient vous intéresser :

dear you saison 1 cinquante nuances de grey beautiful bastard A fleur de peau, T1 Sinder, T1 expérimentation After After saison 2

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Fight for love, T1 : real, de Katy Evans

  1. Contente de voir que tu as passé un si bon moment avec ce roman ! J’en ai vu de très jolis avis et il faudrait vraiment que je commence.

    Publié par betweendandr | 10 avril 2015, 7:21

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: After, T4, d’Anna Todd | Le Monde Editorial - 10 avril 2015

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :