//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Sinder, T2 : attraction, de Jane Devreaux

Sinder, T2 attractionTitre : Sinder, T2 : attraction

Genre : Romance

Auteur : Jane Devreaux

Date de parution : mars 2015

Nombre de pages : 195 pages

Editions : Auto-édition

Nombre de tomes : ?


L’histoire, par l’éditeur :

« Josh a bouleversé sa vie. A cause de lui, elle va devoir se farcir la famille parfaite, à cause de lui tout le lycée la prend pour une fille facile, une pute, une briseuse de ménage…
Sandre a tout changé, elle l’a manipulé, elle s’est foutue de sa gueule. A cause d’elle, Marcy n’est plus l’unique, à cause d’elle, il est complètement déboussolé.
Ils voudraient s’éviter, mais ils n’arrêtent pas de se croiser. Comment vont-ils pouvoir se supporter ? »

 

Ma critique : ATTENTION SPOILER

 

Je tiens à remercier à nouveau Jane Devreaux, l’auteur de la saga Sinder, pour m’avoir fait parvenir le tome 2 de cette saga new adult à laquelle j’avais accroché dès le premier tome…et je ne suis d’ailleurs pas la seule. Sinder a depuis convaincu un grand nombre de lecteurs qui, j’en suis certaine, ne va que s’amplifier au fil des mois au vu de ce second tome encore meilleur.

Sandre : un personnage qui se dévoile

Sandre est un personnage auquel j’avais immédiatement adhéré dès le tome 1 : une jeune lycéenne rebelle et solitaire qui tente de se faire oublier et de tracer sa route par ses propres moyens après une rupture familiale assez brutale. Elle est jeune et pourtant sa vie est chaotique et elle a traversé des épreuves que personne ne devrait avoir à vivre. Malgré une attitude froide et des paroles empreintes de méchanceté, on ne peut que s’attacher à cette lycéenne. Derrière ses airs de méchante fille, l’auteur arrive à nous communiquer l’angoisse qui ronge Sandre et la peur de revivre éternellement le passé. Jane Devreaux arrive à nous les faire ressentir de manière subtile ; rien n’est jamais écrit noir sur blanc ou presque. Dans ce tome 2, ses craintes sont amplifiées d’une part parce que les services sociaux sont désormais au courant de sa situation, mais également parce qu’elle pénètre dans la vie d’une nouvelle famille, les Donnell. Des personnages attachants qui s’inquiètent pour Sandre et c’est d’ailleurs ce qu’elle ne supporte pas : qu’on s’inquiète pour elle, qu’on s’attache à elle et qu’on se préoccupe de son bien-être. Sandre a vécu les dernières années dans la solitude : pas de parents qui se préoccupent de son bien-être, pas de visites dans sa grande maison vide, pas d’amis car elle prend un soin particulier à tenir à l’écart toute personne qui tenterait de pénétrer dans son intimité.

Pourtant, c’est dans le premier tome qu’elle commence à baisser sa garde : Josh, avec qui elle a une relation purement sexuelle (du moins c’est ce qu’elle veut se faire croire) et ensuite Prude, une lycéenne qui s’entête à lui parler malgré les avertissements et les méchancetés que lui lance Sandre à la figure. Ces deux personnages vont prendre plus de poids dans ce tome 2 et plus d’importance dans la vie de Sandre. Mais il y également Philip, son père biologique chez qui elle va emménager et qui va l’aider à se retrouver.

Jane Devreaux fait vivre le personnage de Sandre avec une telle puissance que le lecteur vit intensément sa lecture. Son évolution dans ce second livre est juste et elle est décrite de manière efficace et réaliste. On connait les raisons du comportement agressif et impulsif de Sandre ; ce que l’on attend de ce second tome, c’est de savoir comment elle va s’en sortir et surtout SI elle va s’en sortir. L’auteur a réussi le défi haut la main.

Une histoire d’amour teintée de doutes et d’amertume

Sandre, dans le tome 1, vivait une histoire de sexe intense avec le beau gosse du lycée, Josh. Quelque chose de plus fort a fini par naître en elle à la fin du livre et c’est sur cette base que l’on reprend leur histoire dans le tome 2. Le couple Sandre/Josh va s’amplifier et se compliquer. Des quiproquos et des incompréhensions vont surgir entre eux deux. Jane Devreaux a gardé la même trame d’écriture en alternant les narrateurs ; l’histoire est vue et décrite à travers les yeux de Sandre, puis de Josh…Ce qui fait qu’en tant que lecteur, on a une vision assez claire de leur histoire et il est drôle de voir à quel point leur relation n’est pas aussi simple, que l’on se place d’un point de vue de Sandre ou de Josh. Je tiens à faire remarquer que Josh ne m’avait pas du tout convaincu dans le tome 1 : trop prévisible et trop caricaturé. J’ai été agréablement surprise de voir que je l’appréciais dans ce second roman. Plus de maturité et de réflexion me l’ont fait voir sous un nouvel angle. De plus, son changement progressif d’attitude envers Sandre est amené avec parcimonie, ce qui rend leur relation crédible. Mais Sandre ne cesse d’être rattrapée par ses vieux démons…

Pour conclure…

Un second roman plus intense avec une évolution des personnages agréable et réaliste. Sandre reste LE personnage phare ; rebelle, énigmatique et fragile à la fois. Une héroïne que l’on croise rarement dans d’autres romans new adult et qui étonne par sa force de caractère et sa sensibilité ; fragilité qu’elle souhaite cacher à tout prix. L’histoire avec les services sociaux n’est que peu abordée et celles des parents de Sandre pas du tout. J’aurais voulu qu’on évoque ces parties, mais peut-être dans le tome 3…Car l’auteur nous a encore surpris avec un épilogue auquel je ne m’attendais pas. Sandre a de quoi nous tenir encore un bon moment en haleine.

note de 8

 

Autre livre du même auteur :

Sinder, T1 expérimentation

Livres qui pourraient vous intéresser :

dear you saison 1 After Fight for love contrat surprise Le choix de Pénélope

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :