//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

Half Bad, T1, de Sally Green

Half bad T1 traque blancheTitre : Half Bad, T1

Genre : Fantastique

Auteur : Sally Green

Date de parution : 24 septembre 2014

Nombre de pages : 384 pages

Editions : Milan

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Tout le monde l’ignore, mais notre monde abrite des sorciers. Des sorciers blancs, qui sont bons. Et des noirs, qui incarnent le Mal. Au milieu, il y a Nathan. Nathan, dont le père est le plus puissant des sorciers noirs. Et dont la mère, grande sorcière blanche, est maintenant morte. Nathan fait peur, car il est différent. Bon ? Mauvais ? Nul ne le sait. À tel point que le Conseil des sorciers lui enlève de plus en plus de libertés. Pour finir par l’enfermer et le torturer. Nathan sait qu’il doit s’échapper avant ses 17 ans. Car, à 17 ans, tous les sorciers reçoivent leur don à travers une cérémonie. Et le seul à pouvoir pratiquer cette cérémonie est Marcus, son père. Nathan parvient à s’échapper, mais le plus dur reste à faire : retrouver son père. Comment faire quand tout le monde vous traque, et que vous ne pouvez avoir confiance en personne – pas même en votre famille ou en la fille que vous aimez ? »

 

Ma critique :

Le premier tome de cette saga fantastique m’avait beaucoup intrigué à sa sortie. Outre le titre, l’image fait froid dans le dos et je ne m’attendais pas à retrouver une histoire de sorciers. Je voyais quelque chose de beaucoup plus sombre. La promotion du livre a été selon moi réussi, car j’ai souvent retrouvé en magasin de la publicité choc et une mise en scène bien pensée.

Une histoire sombre de sorciers

La couverture me fait beaucoup penser à un polar ou roman noir. Je pensais que cette histoire faisait écho à celle d’un Saw, effrayante et glauque. Pourtant pas du tout. J’ai été surprise de constater, à la lecture du synopsis, qu’il s’agissait en réalité d’une saga fantastique relatant les histoires d’un jeune sorcier dont on ne sait s’il est bon ou mauvais. Half Bad…à partir de là, j’avais enfin saisi le titre. Il me restait à savoir en quoi notre héro était foncièrement mauvais…ou bon.

Nathan est un jeune sorcier vivant avec sa grand-mère, son frère et ses deux sœurs. Dès sa naissance, la vie ne lui a pas fait de cadeau : rejeté par sa mère, on le considère comme un être mauvais qu’il faut absolument éliminer même s’il n’est encore qu’un tout jeune enfant. Même l’une de ses sœurs le maltraite verbalement, le considérant comme un être nuisible. Cet aspect de l’histoire m’a énormément émue, car j’ai trouvé difficile le fait de martyriser un enfant insouciant, incapable de se défendre et dépendant des adultes. Il ne m’a pas été difficile d’éprouver de la compassion pour lui, et de l’amertume et de la haine pour tous les personnages odieux qu’on rencontre dans ce premier opus. Nathan est né de la relation d’une sorcière blanche et d’un puissant sorcier noir. Sa mère est morte alors qu’il n’était encore qu’un bébé et il ne connaît pas son père. Durant toute son enfance et son adolescence, il va être épié, surveillé et soumis à des règles de vie de plus en plus strictes émanant du Conseil des sorciers, une organisation qui régit le monde des sorciers tout en tentant de rester la plus discrète possible vis-à-vis des humains.

La vie difficile de Nathan

Plus Nathan va grandir, plus il va être confronté à l’animosité de sa sœur et des sorciers blancs. Le récit reste sombre du début à la fin. On suit l’évolution de Nathan au fil des ans et de ses rares rencontres. Il est blessé intérieurement autant qu’extérieurement. La vie ne lui fait pas de cadeau ; voilà ce que ça fait d’être à moitié blanc, à moitié noir. Les sorciers blancs ne voient que sa part sombre. Mais qu’en est-il des sorciers noirs ?

A 17 ans, chaque sorcier reçoit son don suite à une cérémonie. Nathan grandit et attend avec impatience cette date fatidique qui pourra soit le tuer soit le libérer. Nathan est un personnage énigmatique, fascinant autant que redoutable, qui nous attendrit et nous attriste.

La naissance d’un amour

L’auteur a imaginé, au milieu de cette sombre histoire, une relation naissante entre Nathan et une jeune sorcière blanche. J’ai apprécié les premiers passages qui dévoilent la naissance de leurs sentiments, le début d’une relation dont on ne sait si elle aboutira ou pas, si elle passera les épreuves ou non. Pourtant, je suis déçue par la suite. Cette relation n’est alors que peu mentionnée. Même si Nathan pense à la jeune femme, cette partie de l’histoire m’a semblé peu développée par rapport à l’importance qu’elle devrait prendre. Je trouve cela dommage, car cet amour pourrait faire partie du fil conducteur au même titre que le mauvais côté de Nathan. Peut-être est-elle développée dans le tome 2 ?! Je l’espère…

Pour conclure…

Un premier tome intéressant même s’il ne m’a pas particulièrement transportée. Je reste néanmoins curieuse de la suite des évènements, car ce premier livre se termine avec fracas et c’est ce que l’on aime.

Note de 6 sur 10

Autres livres du même auteur :

Half bad T2 nuit rouge

Livres qui pourraient vous intéresser :

salmacis T1 Sublimes créatures T1 16 lunes la prophétie des enfers la légion de la colombe noire

Publicités

Discussion

3 réflexions sur “Half Bad, T1, de Sally Green

  1. Il me tente et en même temps pas vraiment… je ne sais pas si je le lirai :/

    Publié par Parole de Lea | 7 septembre 2015, 10:05
  2. Il me tentait beaucoup au début, mais mon excitation est un peu descendu, je verrais bien!

    Publié par Little Malfoy | 17 juillet 2015, 9:01

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :