//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Beautiful disaster, de Jamie McGuire

beautiful, tome 1 beautiful disasterTitre : Beautiful disaster

Genre : Romance new adult

Auteur : Jamie McGuire

Date de parution : 22 janvier 2014

Nombre de pages : 384 pages

Editions : J’ai Lu

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ? »

 

Ma critique :

 

Cette saga a fait beaucoup parler d’elle ; l’auteur a eu un énorme succès. Travis Maddox a conquis le public féminin…malheureusement, me concernant, ça n’a pas été le cas. J’ai été très déçue par cette histoire que je m’imaginais être puissante émotionnellement et pensais trouver dans les deux personnages principaux, Travis et Abby, des caractères explosifs et passionnés. Ca a fait flop.

Une romance new adult qui manque de puissance

Encore une fois, on retrouve dans Beautiful Disaster ce qui fait recette depuis plusieurs années maintenant en terme de romance new adult : un beau mec (un peu trop cliché) dans le genre bad boy, une jeune femme ambitieuse et pleine de bonne volonté, un peu de sexe et des rebondissements qui s’enchaînent. Je ne m’arrête pas à cela, car plusieurs auteurs ont repris ces facteurs clés du succès et je n’ai pas apprécié leurs livres pour autant alors que j’en ai adoré d’autres. Pour qu’une histoire soit réussie et touche le lecteur, il faut selon moi que l’auteur arrive à insérer dans le récit ces petits « plus » qui rendent le roman extraordinaire et addictif. Travis Maddox est un jeune homme respecté et craint. Il participe à des combats pour gagner sa vie et financer ses études, et il enchaîne les conquêtes d’un soir. Toutes les jeunes femmes se jettent à ses pieds sauf…Abby. Je vous avouerai que déjà, à ce stade, je levais les yeux en l’air. Basique, rien d’exceptionnel. Mais bon, la suite pouvait s’avérer pleines de surprises. La relation entre Abby et Travis est rapidement passée de « on ne se connait pas du tout » à « je suis fou de toi ». Travis tombe rapidement amoureux d’Abby ; trop vite et trop soudain à mon goût. On n’a pas eu les prémices d’une amitié ou d’un rapprochement. C’est pour cela que je n’ai pas trouvé leur histoire crédible.

Cette romance entre Abby et Travis qui se voulait être passionnante, déchaîner les passions et compliquée à gérer de part le caractère explosif de Travis, s’est révélée être ennuyeuse et bateau.

Mais des évènements extérieurs intrigants

A la base, Beautiful Disaster est une romance new adult. Ce n’est pourtant pas le couple Abby/Travis que je retiendrais comme élément positif. En effet, Jamie McGuire a intégré à ses personnages tout un passé bien élaboré. Je parle principalement d’Abby. Dès le début, le lecteur sait qu’il s’est passé quelque chose dans sa vie qui l’a poussée à déménager avec sa meilleure amie, à changer de vie et à occulter volontairement son passé. C’est aussi à cause de lui qu’elle frêne sa relation croissante avec Travis. Sur ce dernier point, je n’ai pas été convaincue tout simplement car ses attitudes m’irritaient et m’agaçaient au plus haut point même en sachant que des évènements passés la poussaient à se conduire ainsi. Après avoir fini le livre, j’ai repensé à son attitude dans certaines scènes et je n’ai toujours pas été convaincue. Un personnage exacerbant.

En revanche, lorsque Jamie McGuire nous dévoile le fameux passé d’Abby, l’histoire est devenue plus intrigante et pimentée. De plus, ces évènements sont complètement inattendus et originaux. J’ai relevé ma note grâce à cela même si je pense que l’auteur aurait pu leur donner une place bien plus importante. Je n’ai pas encore lu le second tome, peut-être Jamie McGuire en parle-t-elle davantage…

Pour conclure…

Un premier roman décevant malgré une critique bien élogieuse. La relation Abby/Travis tournait bien trop en rond et les caractères des deux personnages n’étaient selon moi pas assez intenses. Quelques rebondissements relèvent la moyenne du livre, mais ils restent encore trop en retrait versus le couple phare. A voir avec le second tome…

Note de 6 sur 10

 Autres livres du même auteur :

Beautiful T2 walking disaster Beautiful wedding

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

Sinder, T2 attraction Loin de tout Fight for love After

Publicités

Discussion

7 réflexions sur “Beautiful disaster, de Jamie McGuire

  1. Mince dommage que tu n’as pas aimé 😦

    Publié par L'étagère Biscornue | 1 septembre 2015, 6:06
  2. Je le tenterai pour me faire mon avis =)

    Publié par topobiblioteca | 1 septembre 2015, 1:56
  3. J’avais trouvé ce livre sympa mais sans plus et je n’en attendais pas grand chose. D’ailleurs, je n’ai toujours pas lu la suite!

    Publié par latetedansleslivres | 1 septembre 2015, 10:50
  4. Bonjour,
    Et merci pour ta chronique. j’avais déjà entendu parler de cette sage. Ton avis sur ce livre ne me pousse pas à me ruer en librairie. Peut-être que je l’emprunterai à ma médiathèque s’ils l’ont en nouveauté ;o)
    Bonne journée à toi

    Publié par purplaisirdelire | 1 septembre 2015, 10:19

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :