//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Sinder, T3 : hésitation, de Jane Devreaux

Sinder T3 hésitationTitre : Sinder, T3 : hésitation

Genre : Romance

Auteur : Jane Devreaux

Date de parution : septembre 2015

Nombre de pages : 190 pages

Editions : Auto-édition

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

« Sandre et Josh sont devenus des adultes avec un travail, un appart, des nouveaux amis… Ils ne se voient que rarement, mais chacune de leur rencontre leur rappelle à quel point l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est puissante.
Josh en voudrait plus, alors que Sandre, elle refuse de s’engager. C’est lorsqu’ils décident de renoncer que leurs vies à tous les deux se retrouvent chamboulées. »

 

Ma critique : ATTENTION SPOILER

 

Je tiens à remercier à nouveau Jane Devreaux, l’auteur de la saga Sinder, pour m’avoir fait parvenir le tome 3 de cette trilogie. J’avais hâte de découvrir la suite des aventures de notre rebelle Sandre et de ses états d’âme.

Un dernier tome émouvant

Sandre est une héroïne merveilleuse. Un personnage haut en couleurs, plein de vitalité et un caractère du tonnerre. Pourtant, c’est aussi une jeune femme meurtrie, déchirée, qui a souffert du rejet de ses parents et qui s’est retrouvée livrée à elle-même alors qu’elle n’était encore qu’au lycée. C’est pourquoi Sandre vit recluse seule chez elle. Elle rejette tout le monde et s’est forgée une carapace qu’elle croyait indestructible. Oui mais voilà, Sandre grandit et évolue…

Jane Devreaux a fait de Sandre un personnage unique. Pour ma part, Sandre restera un des meilleurs personnages principaux que j’ai connu. Elle a un sale caractère, pourtant elle nous touche au plus profond de nous-même, nous émeut autant qu’elle nous fait rire. Elle a cette force et cette énergie qui la pousse à avancer et à se battre malgré un passé déjà bien difficile pour son jeune âge. L’auteur a fait grandir Sandre au fil des tomes. Elle a fait la connaissance de Josh, elle est devenue amie avec Prude (qui l’aurait cru), elle a rencontré son père biologique, Phil, ce dernier lui ayant donné une nouvelle famille…des tonnes de rencontres et d’aventures qui l’ont fait mûrir et qui ont adouci son caractère. L’évolution du personnage est cohérent. On apprécie l’attitude de Sandre et je me suis surprise à sourire plusieurs fois durant ma lecture et presque même à pleurer.

Vous l’aurez compris, ce tome est un tourbillon d’émotions.

Sandre et les tourbillons de sa vie

A la fin du second tome de Sinder, Sandre quitte Josh ; elle ne pense pas mériter d’être heureuse, alors elle préfère le rejeter et fuir. Je ne m’attendais pas à ça quand je l’ai lu. J’ai adoré ce tome 2 et j’avais hâte de lire la suite. Dans ce dernier tome de Sinder, Sandre a débuté une carrière de photographe à New-York et s’est fait un nouvel ami et associé, Jordan, un bel homme tout ce qu’il a de plus gai. Ce nouveau personnage pimente ce dernier volume. Un peu caricatural, pourtant il colle parfaitement avec le caractère explosif de Sandre. J’ai adoré. Malgré l’éloignement, Sandre comme Josh ne peuvent s’empêcher de penser l’un à l’autre et de se retrouver pour certaines occasions familiales. Comme dans les précédents tomes, on retrouve quelques scènes érotiques qui font aussi partie de la saga depuis le début.

La question que l’on se pose dans Sinder T3 est : que va devenir Sandre ? On ne sait pas si elle va finir par rejoindre Josh et vivre avec lui ou poursuivre sa fuite du bonheur et finir sa vie de manière bien triste. Un jeu du chat et de la souris s’installe entre Sandre et Josh. On a parfois du mal à suivre les états d’âmes et les attitudes de Sandre, mais l’ensemble reste assez cohérent. Plusieurs rebondissements vont chambouler la vie de notre héroïne, certains très émouvants et d’autres dont je n’ai pas bien compris les réactions de Sandre. Ses parents, ceux qui l’ont abandonné et qui sont à la base de l’intrigue de la saga, apparaissent dans ce dernier roman. Pourtant, il me semble que l’histoire a été bien trop courte à leur sujet. Elle aurait mérité qu’on s’y attarde. Le roman aurait été plus long, mais ça ne m’aurait pas dérangé, car on ne s’ennuie absolument pas.

Ce dernier tome met surtout l’accent sur la relation entre Sandre et Josh, et ce que sont devenues leurs vies respectives. J’ai été agréablement surprise de voir les évolutions de comportements de certains personnages…un tome encore pleins de surprises.

Pour conclure…

Voilà ! La saga Sinder se termine et avec elle une histoire pour laquelle j’avais immédiatement accroché. Je ne suis pas prête d’oublier Sandre, notre héroïne au caractère volcanique et si attendrissante à la fois. Si vous n’avez pas encore lu Sinder, il faut y aller TOUT DE SUITE !

note de 8

 

Autres livres du même auteur :

Sinder, T1 expérimentation Sinder, T2 attraction

Livres qui pourraient vous intéresser :

Loin de tout After Fight for love

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :