//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Ugly Love, de Colleen Hoover

Ugly loveTitre : Ugly Love

Genre : Romance

Auteur : Colleen Hoover

Date de parution : 04 novembre 2015

Nombre de pages : 328 pages

Editions : Hugo Roman

Nombre de tomes : –


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ? »

 

Ma critique :

 

J’ai un million de choses à raconter sur cette histoire et je n’arrive pas à trouver les mots. Un ENORME COUP DE COEUR. Je ne pensais pas du tout que ça serait le cas. Je sais que Colleen Hoover a écrit de très beaux livres d’amour, je sais que plusieurs d’entre eux ont été des best-sellers, mais je ne m’attendais pas à recevoir une telle claque en lisant Ugly Love. Je suis ravie d’avoir enfin lu mon premier roman de Colleen Hoover et je suis contente que ce soit avec celui-ci. Honnêtement, en lisant le synopsis, je pensais que je lirais une belle romance, mais sans plus. Certaines sont belles, mais pas inoubliables, d’autres sont sans intérêts alors que d’autres encore laissent une empreinte indélébile dans votre tête. Cette empreinte, c’est Ugly Love.

Une histoire d’amour qui peut paraître banale au début…

Un joli titre pour un amour profond, tendre, touchant et poignant. Ce n’était pourtant pas gagné au départ. J’ai lu les premiers chapitres avec facilité, certes, mais ce n’est pas le coup de foudre. Tate est une jeune femme ambitieuse, qui souhaite faire carrière dans le milieu hospitalier. Elle emménage chez son frère Corbin, pilote d’avion de ligne, afin de se donner un peu de temps pour décrocher un travail en parallèle de ses études et trouver ensuite un petit appartement. Les histoires d’amour, elle a eu son compte. A chaque fois cela a été un échec et son grand frère était là pour veiller sur elle. En emménageant chez son frère, elle veut mettre sa vie amoureuse entre parenthèse afin de se concentrer sur ses études et sa carrière. Et elle rencontre Miles

Miles est un bon ami de Corbin et aussi pilote de ligne. Leur rencontre n’est pas ce qu’il y a de plus commun ni de plus glamour ; en souhaitant pénétrer dans l’appartement de son frère, elle fait face à un bel homme complètement ivre mort sur le pas de la porte de Corbin. Une belle entrée en matière…vous voyez le tableau. Rencontrer un homme beau, certes, mais complètement bourré, ce n’est pas des plus enchanteur. Mais Miles étant l’ami du frère de Tate, ces deux-là se croiseront régulièrement et vont finir par faire connaissance et se rapprocher.

Tate est une jeune femme à laquelle on s’identifie très bien ; la tête sur les épaules, gentille, pleine de vie et de tendresse, elle aime sans conditions et donne tout. Pourtant, bien que j’ai aimé ce personnage, c’est celui de Miles qui m’a le plus touché et attendri. Sans même connaître son passé, sans connaître ses raisons d’agir de la sorte, on s’attache à lui. Le personnage est fort émotionnellement, ses attitudes ne nous laissent pas indifférent. Parfois agaçant, incompréhensible, on reste sensible à son charme.

…jusqu’à ce qu’une explosion violente d’émotions nous submerge

L’auteur m’a éblouie. Une histoire d’amour qui aurait pu sembler être belle, mais pas extraordinaire s’est transformée en un moment de lecture puissant et touchant. Colleen Hoover arrive à toucher le lecteur au plus profond de lui-même. Une vague d’émotions m’a envahie à un certain moment de l’histoire et ne m’a plus quittée jusqu’à la fin. Ce livre restera un grand moment émotionnel. Je le déconseille à toute personne triste ; ce n’est pas un livre qui va vous remonter le moral. C’est la première fois qu’une histoire m’émeut autant et qu’elle me fait pleurer.

On se pose déjà des questions à la lecture du synopsis : pourquoi pas de questions sur le passé ? Pourquoi Miles ne souhaite-t-il pas d’avenir ? L’auteur maîtrise parfaitement le suspens et jusqu’au bout on s’imagine mille et un scénarios. Qu’est-il arriver à Miles ? Est-ce sa précédente histoire d’amour qui lui a laissé un goût amer ?

Colleen Hoover arrive à nous transmettre des émotions fortes grâce aux mots, mais ce qui m’a étonnée, c’est qu’elle réussi aussi à le faire grâce à la mise en page. La manière d’écrire les phrase, de les mettre en scène nous aide à nous mettre dans la peau du personnage de Miles, à ressentir ses émotions. L’auteur alterne les narrateurs, mais aussi les temps ; on est au présent, puis on bascule six ans en arrière et inversement. Tout est parfaitement maîtrisé, on ne se perd à aucun moment. Et la mise en page lors de la narration de Miles nous aide à nous plonger au plus profond de lui-même.

Pour conclure…

Un roman sensationnel, poignant, chargé d’émotions fortes. Miles et Tate sont des personnages captivants et l’intrigue du roman se déroule en douceur et avec suspens jusqu’à ce que l’auteur décide de tout nous révéler. Une histoire prenante, bouleversante. Un énorme coup de cœur pour Ugly Love. 

 

note de 10

Autres livres du même auteur :

Maybe someday T1 Indécent

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

beautiful, tome 1 beautiful disaster Grey Près de toi After The book of Ivy

Publicités

Discussion

5 réflexions sur “Ugly Love, de Colleen Hoover

  1. Je suis contente que tu aies autant aimé ! 😀

    Publié par Léa TouchBook (Léa Touch Book) | 12 novembre 2015, 5:33
  2. Décidément, ce livre est partout en ce moment! Je ne sais pas s’il me plairait, mais pourquoi pas s’il passe entre mes mains 🙂

    Publié par La tête dans les livres | 12 novembre 2015, 2:42
  3. Je vois de très bons avis sur celui-ci et le tien ne déroge pas à la règle : il me donne très envie de craquer =)

    Publié par topobiblioteca | 12 novembre 2015, 12:24

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? 16/11/15 | Le Monde Editorial - 16 novembre 2015

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :