//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

The Revolution of Ivy, T2 d’Amy Engel

The Revolution of Ivy T2Titre : The Revolution of Ivy, T2

Genre : Dystopie Fantastique

Auteur : Amy Engel

Date de parution : 04 novembre 2015

Nombre de pages : 321 pages

Editions : Lumen

Nombre de tomes : 2


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Condamnée à l’exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d’un monde hostile, dévasté par l’arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s’enfonce dans la nature sauvage et découvre qu’elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d’un coup d’État, et le chaos ne tarde pas à régner. C’est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s’est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d’une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu’elle compte faire : se venger ou… faire la révolution ? Le deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy clôt une saga dystopique où survie en milieu hostile, complots meurtriers et manipulations politiques se mettent en travers du chemin d’un duo à l’alchimie saisissante. Découvrez l’aventure finale d’Ivy, assassin devenue survivante ! »

 

Ma critique :

Peu nombreux sont les romans ou saga pour lesquels on attend la suite avec impatience. Après Twilight, La Sélection, After et Lux, c’est The book of Ivy qui m’a tenue en haleine. Déjà, le tome 1 m’intriguait. J’avais aperçu sa couverture dans plusieurs librairies et je trouvais ce roman différent des autres. Pourquoi ? Tout d’abord le titre ; il est en anglais et, contrairement aux films, les livres en France ont la plupart du temps un titre français. Puis la couverture ; une jeune femme apparemment belle et dans la fleur de l’âge cache un poignard derrière son dos. Et enfin l’accroche : « Née pour trahir et faite pour tuer. Sera-t-elle à la hauteur ? ». Ca interpelle et c’est peu commun. J’ai adoré ce premier tome et la fin nous torture. Je n’avais donc qu’une hâte : découvrir enfin la suite et savoir ce que devient Ivy au-delà de la barrière.

Une suite et fin à la hauteur de mes attentes

Tout d’abord, je me suis attardée sur cette première de couverture…encore une fois sublime. La première était déjà impactante, mais celle-ci nous tend les bras. On retrouve Ivy, le haut de son visage toujours cachée, vêtue de sa belle robe blanche, le poignard face à nous. C’est juste magnifique.

Après avoir vécu dans Westfall et connu son mode de vie et de gouvernement, l’auteur nous entraîne par-delà la barrière, là où l’inconnu règne et où le monde a été dévasté des années plus tôt par les armes nucléaires et les guerres civiles. En tant que lecteur, on s’interroge déjà beaucoup dans The book of Ivy. Le monde en dehors de Westfall nous intrigue. Amy Engel traduit parfaitement cette curiosité obscure à travers des mots bien pensés. Le monde en dehors de Westfall a changé. Il est dangereux, sauvage. Il doit encore avoir des cicatrices dues aux terribles guerres. Il est peut-être habité, mais ce ne sont que des suppositions. On va découvrir le véritable monde dès les premières pages de The Revolution of Ivy.

Après avoir été jetée en-dehors de Westfall, Ivy ne se laisse pas abattre longtemps. Elle veut survivre, se battre. Elle veut oublier son ancienne vie et se concentrer sur ce que sera désormais sa nouvelle vie : l’après Westfall. La fatigue, la soif, la faim, ce ne sont rien à côté de ce par quoi elle devra traverser : la peur de l’inconnu et la solitude. Elle évolue dans une nature sauvage, un monde hostile où la faune et la flore ont repris leurs droits. Mais Ivy devra aussi faire face à d’autres exilés par toujours recommandable. Elle va très vite retombée nez à nez avec Marc Laid, l’assassin et le violeur d’enfants. Amy Engel nous fait frémir durant cette lecture. On est tantôt à l’affût, tantôt stressé pour Ivy, puis tendu. Des émotions stressantes qui feront aussi face à d’autres bien plus belles…

Ivy : un personnage touchant, à la fois tendre et fort

Ivy Westfall est une héroïne comme on les aime. Une jeune femme dotée de valeurs morales nobles, qui aime sans compter et en qui on peut avoir confiance. Elle m’avait déjà émue dans The book of Ivy et elle m’émeut encore dans The Revolution of Ivy. Ivy est une femme forte, mais qui a souffert. Une souffrance profonde et puissante car elle provient de sa famille. Elle fait d’abord face à la mort de sa mère, puis aux directives de son père et de sa sœur qui la pousse à devenir une personne qu’elle n’est pas et qu’elle ne souhaite pas devenir : une meurtrière, une traître. Elle aime sa famille et c’est pour elle qu’elle va d’abord faire ce que son père et sa sœur souhaitent qu’elle accomplisse : frapper fort la monarchie en place en tuant Bishop Lattimer, le fils du dirigeant de Westfall. A travers The book of Ivy, puis The Revolution of Ivy, on voit évoluer notre héroïne et faire face à ses propres choix, ses propres décisions. On découvre une Ivy beaucoup plus forte et plus mûre dans ce tome. Une jeune femme blessée, trahie par sa propre famille et délaissée par le seul homme qu’elle a jamais aimé et qu’elle a failli tuer : Bishop.

C’est grâce à Bishop et aux gens qu’elle va rencontrer derrière la barrière qui vont l’aider à grandir. Face à son amour pour Bishop, à une amitié forte et nouvelle pour un nouveau personnage et à sa conscience, Ivy devra faire des choix et surtout devra affronter ses plus terribles peur.

Pour conclure…

Une suite superbe et pleine de surprises. On découvre une Ivy plus forte et plus amoureuse que jamais. L’auteur arrive à nous transmettre les sentiments de peur, de frustration, de solitude, de compassion et d’amour d’Ivy. Un roman très riche en émotion et en action.

note de 9

Autre livre du même auteur :

The book of Ivy

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

Promise T1 Fire sermon T1 Lux T1 Obsidienne Divergente T1 Le joyau T1

Publicités

Discussion

5 réflexions sur “The Revolution of Ivy, T2 d’Amy Engel

  1. J’ai adoré le premier tome, et tu es une des seule qui n’a pas été déçue par ce second opus, donc j’ai un peu peur de me lancer ^^

    Publié par smoochybooks | 1 juillet 2016, 3:23
  2. J’espère que cette suite me plaira ^^

    Publié par Léa TouchBook (Léa Touch Book) | 21 novembre 2015, 10:03
  3. j’ai l’impression d’être la seule mais franchement je le trouve très moyen…

    Publié par totorotsukino | 21 novembre 2015, 12:36
  4. Cette saga est dans ma wish list. *Marie*

    Publié par Même les sorcières lisent | 19 novembre 2015, 2:35

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? 23/11/15 | Le Monde Editorial - 23 novembre 2015

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :