//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

La danse hésitante des flocons de neige, de Sarah Morgan

La danse hésitante des flocons de neigeTitre : La danse hésitante des flocons de neige

Genre : Romance

Auteur : Sarah Morgan

Date de parution : 01 octobre 2014

Nombre de pages : 513 pages

Editions : Harlequin

Nombre de tomes : 2


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné… »

 

Ma critique :

J’avais décidé de lire ce roman, car on était en décembre et que durant la période des fêtes de fin d’année je souhaitais accorder mes lectures avec Noël. La danse hésitante des flocons de neige a recueilli pas mal de bons avis alors après La véritable histoire du Père Noël, me voici partie avec les flocons de neige. Pourtant, très vite le récit m’a ennuyée…

Une romance toute en blanc

Comme son nom l’indique, ce roman parle de neige, de froid, de Noël. Donc les critères correspondaient parfaitement à ce que je cherchais. Sarah Morgan nous dépeint une période féérique où l’action du roman se déroule dans une station de sport d’hiver. Au programme : ski, patinage, chien de traineau, lac gelé, cheminée, bref, tout ce que j’aime. Mais revenons un peu en arrière…

Kayla est une jeune femme talentueuse, ambitieuse, carriériste. Son monde ne tourne qu’autour du travail et elle ne laisse que très peu de place à sa vie personnelle…voire pas du tout. C’est une femme de la ville et elle travaille dans une grosse agence de relations publiques. Son métier va l’emmener à décrocher un très gros contrat et à aller dans le Vermont, dans une luxueuse station de ski, afin de faire connaître ce merveilleux domaine et l’empêcher de faire faillite : la station de Snow Cristal. Son interlocuteur n’est autre que l’un des propriétaire de la station, le beau Jackson O’Neil. Il s’agit d’une romance d’hiver, donc on s’attend bien sûr à ce qu’une relation se développe entre les deux personnages. Et c’est bien évidemment ce qui va se produire. L’attirance va être immédiate et Kayla ne va cesser de refouler son attirance pour son client. Elle veut se fermer à toute relation intime et ne penser qu’à son objectif, le travail encore et toujours. Pourtant Jackson ne va pas baisser les bras, bien au contraire. Il sait ce qu’il veut et on comprend assez vite qu’il souhaite une relation sérieuse.

L’histoire d’amour est mignonne. Elle n’a rien d’extraordinaire et surtout, rien d’imprévisible. On se laisse facilement porter par le récit, avec, malheureusement, une pointe permanente d’ennui.

Rares sont les personnages attachants

Ce qui fait la force d’un roman, outre l’intrigue, c’est la puissance de ses personnages et la capacité qu’à l’auteur à nous faire vibrer à travers eux. La danse hésitante des flocons de neige est  une belle romance de Noel en soi, mais elle peut facilement passer inaperçue. Les deux personnages principaux que sont Kayla et Jackson n’ont pas réussi à m’emouvoir ni à me surprendre. Je n’ai pas ressenti vraiment d’émotions. Les seules choses qui ont suscité en moi de l’intérêt étaient les activités de la station et le cadre des bungalows qui semblaient juste extraordinaires.

Toutefois, un personnage a retenu mon attention : le grand-père de Jackson. Un papi au caractère bien trempé, qu’on connait d’abord grincheux, râleur, méchant et sans gêne, qui n’en fait qu’à sa tête et qui n’écoute rien, mais derrière cette facette se cache un homme meurtri par la mort de son fils qui aime profondément sa famille. C’est le seul personnage du livre qui apportait une note de fantaisie au livre.

Pour conclure…

Une romance de Noël où le contexte est grandiose et nous fait avoir des étoiles plein les yeux. L’intrigue et les personnages le sont beaucoup moins. Il s’agira ici d’une lecture monotone et très prévisible. 

 

note de 5 Livres du même auteur :

L'exquise clarté d'un rayon de lune Couverture de Coup de foudre sous la neige

Livres qui pourraient vous intéresser :

Once upon a time T1 renaissance Les filles au chocolat T1 coeur cerise Paillettes et gros dossiers La liste de Noel

Publicités

Discussion

7 réflexions sur “La danse hésitante des flocons de neige, de Sarah Morgan

  1. Kayla m’a carrément insupportée… Une sociopathe pareil, c’est inquiétant! J’ai trouvé l’histoire facile, mais sympa. Ce livre m’a surtout donné envie d’aller au ski!

    Publié par mlleniall | 15 janvier 2016, 9:28
  2. Ça a l’air mignon, mais pour le côté monotone et prévisible, je vais passer mon tour!

    Publié par La tête dans les livres | 15 janvier 2016, 4:59
  3. Une romance qui n’est pas pour moi… merci de ton avis =)

    Publié par topobiblioteca | 15 janvier 2016, 10:34
  4. J’ai aimé cette romance qui, au mois de décembre, me convenait. Je recherchais ce genre d’histoire, certes prévisible mais qui me parlait au niveau de la famille. C’est léger. C’est joli. Sans prétention mais agréable. C’est vrai qu’il est long mais je ne l’ai pas trouvé ennuyant car je le cherchais… Cette rencontre m’a satisfaite, à ce moment. Cette histoire n’a pas eu de résonance chez toi… c’est dommage mais cela arrive. Un désir d’autre chose…
    Merci pour cette chronique intéressante.

    Publié par à la page des livres | 15 janvier 2016, 7:59
    • Disons que passer une semaine dans cette station et y faire toutes les activités décrites dans l’histoire, j’adorerais. Mais ca s’arrête là. Dommage pour le reste. On ne peut pas tomber sur des coups de coeur à chaque fois 😉

      Publié par le monde éditorial | 16 janvier 2016, 1:37

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? 18/01/16 | Le Monde Editorial - 18 janvier 2016

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :