//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Before, saison 1, d’Anna Todd

Before saison 1Titre : Before, saison 1

Genre : Romance new adult

Auteur : Anna Todd

Date de parution : 07 janvier 2016

Nombre de pages : 260 pages

Editions : Hugo Roman

Nombre de tomes : 2


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Hardin tient un journal secret. Il y raconte son histoire, avant sa rencontre avec Tessa et pendant les semaines qui vont changer sa vie. Un journal où les filles de sa bande : Nathalie, Molly, Melissa et Steph tiennent un rôle essentiel.

Ce journal lui permet d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Nous y découvrons ses secrets, ses doutes, son âme… peut-être pas si noire qu’il y paraît. Ce point de vue d’Hardin nous incitera-t-il à l’indulgence ?

Car la vie n’a pas épargné Hardin. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, même de lui-même.

Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa…

Sera-t-il capable de l’aimer ? »

 

Ma critique :

Si vous me suivez, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai ADORE la saga After. Je suis une très grande fan. J’ai adoré voir ce couple Tessa/Hardin s’aimer autant que se détruire, adoré le personnage de Hardin, un jeune homme rebelle, froid, méchant et sans cœur qui se révèle être un homme triste et peu sûr de lui, qui ne pense pas mériter le bonheur. Je n’ai jamais vu un personnage principal aussi énervant et détestable, pourtant on si attache et on prend goût à ses mesquineries. Alors quand j’ai su qu’Anna Todd sortait Before, j’ai eu 2 réactions :

  • GENIAL !!! Je vais retrouver l’histoire qui m’a le plus marquée en 2015.
  • C’est à la mode…une saga a fonctionné alors on veut exploiter la poule aux œufs d’or à fond, ce qui risque de donner une version du type Grey.

Bref, aussi enchantée que perplexe…

Une immersion totale dans les pensées de Hardin

Je partais donc avec des aprioris pour cette première saison. Je ne souhaitais pas renouveler l’expérience Grey : lire un roman beaucoup trop similaire à la saga d’origine. J’ai rapidement été rassurée.

En effet, dès les premières pages, on sent une réelle différence entre le tome 1 d’After et Before. Certes, on lit la même histoire, celle de la rencontre entre Tessa et Hardin mais à travers les yeux de Hardin. Oui mais voilà, le tempérament de feu de Hardin et son caractère de m…. fait toute la différence. Ils jaillissent à travers les mots que l’auteur couche sur le papier. Ce n’est pas seulement un pale copier/coller version Hardin. On redécouvre se personnage odieux qui, vu sous cet angle, ne nous semble pas aussi méprisant. J’ai été très étonnée de ma réaction. J’essayais de me remémorer les scènes du tome 1 d’After et les comparais à cette version. Quand dans After j’étais de l’avis de Tessa à penser que Hardin était méchant et qu’il se foutait de tout et de tout le monde, je comprenais bien les réactions de Hardin dans ce nouvel opus de la saga. C’était étrange, car je n’avais de cesse de me dire « ah mais oui, pourquoi elle réagit aussi bizarrement ! ». L’écriture et cette version alternative m’ont conquise. Les mots et les attitudes de notre bad boy sont en complète adéquation avec son personnage tout en nous apportant une note singulière qui fait toute la différence.

Hardin et son monde

Une autre facette que j’ai eu plaisir à découvrir est celle de la vie de Hardin avec sa bande de potes quand Tessa n’est pas avec lui. Déjà en lisant After, j’étais curieuse de savoir ce que faisait Hardin dès qu’il s’éclipsait avec ses « amis ». « Amis » car Hardin ne les a jamais considéré comme tel ; ce sont juste des gens avec qui il traîne et avec qui passer du temps.

J’ai également bien apprécié les quelques chapitres consacrés aux autres personnages rencontrés plus ou moins furtivement dans la saga After. L’auteur ne consacre qu’un chapitre par personnage et il s’agit souvent du passé de Hardin. On nous raconte par exemple la première rencontre de Hardin et de Natalie, la jeune femme qu’il avait humiliée en Angleterre et qui par sa faute avait été rejetée par sa famille et par l’église. Anna Todd nous dévoile quelques épisodes furtifs de la vie passé de Hardin. Ils sont brefs, mais c’est aussi ce qui fait le charme de ce roman.

Pour conclure…

Je ne peux pas attribuer la note de 10, car même si cette réécriture est réussie selon moi, il n’en demeure pas moins que nous connaissons l’histoire d’origine et qu’il n’y a plus rien d’explosif comme dans After. Mais si vous avez aimé After, alors vous pouvez lire cette première saison sans avoir peur de tourner en rond !

note de 9

Autres livres du même auteur :

After After saison 2 After tome 3 After tome 4

Livres qui pourraient vous intéresser :

cinquante nuances de grey Sinder, T2 attraction dear you saison 1 Stage dive T1 rock Fight for love

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :