//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Sur la plage, m’abandonner, de Marie Lerouge

Sur la plage m'abandonnerTitre : Sur la plage, m’abandonner

Genre : Romance

Auteur : Marie Lerouge

Date de parution : 13 novembre 2015

Nombre de pages : 223 pages

Editions : Harlequin

Nombre de tomes : –


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Quand l’amour aide à lever le voile sur le passé…

Tifenn est sous le choc : La Mouette doit être vendue. Impossible pour elle d’accepter de se séparer de cette fière villa bretonne qui domine la mer, et dans laquelle toute la famille se retrouve chaque été. La Mouette, c’est la perle nichée dans son cœur, c’est l’ancre qui la relie à sa famille adoptive, c’est le fort dans lequel elle a pleuré, ri, grandi. Alors, quand elle rencontre Max Ferguson, le promoteur immobilier qui convoite la belle demeure, elle se jure de le détester. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être attirée par le bel Anglais. Car malgré toutes leurs différences, un point commun les rapproche… »

 

Ma critique :

Merci à Marie Lerouge, l’auteur de Sur la plage, m’abandonner et aux éditions Harlequin pour la lecture de ce roman. J’avais lu un autre roman de Marie Lerouge, Le choix de Pénélope, il y a de cela plusieurs mois déjà ; une magnifique histoire d’amour hors du commun que je vous invite à découvrir si ce n’est pas déjà fait. Avec Sur la plage, m’abandonner, c’est donc une nouvelle histoire d’amour écrite par Marie que je découvre…

L’amour sous toutes ses formes

Contrairement à ce que le synopsis pourrait nous laisser croire, il ne s’agit pas que d’une simple histoire d’amour entre Tifenn et Max, mais de plusieurs. Il ne s’agit pas non plus de nos héros…ou du moins pas seulement eux. Dans Sur la plage, m’abandonner, on parle d’une histoire d’amour naissante entre deux jeunes gens, Tifenn et Max, mais aussi d’une histoire d’amour entre Tifenn et sa famille adoptive, de Violette et sa demeure La Mouette, ainsi que d’une relation inattendue entre Tifenn et l’un de ses cousins. Bref, les relations sont plus complexes qu’on ne pourrait le croire, mais ça permet de pimenter nettement l’intrigue. Il est intéressant de faire voir l’amour sous une autre forme qu’une relation entre un homme et une femme. J’ai donc beaucoup aimé le rapport à la famille, ainsi qu’aux lieux.

De prime abord, je m’attendais à suivre les aventures de Tifenn, ses amours et sa famille. Pourtant, le roman ne se déroule pas exactement de cette façon. Dès le début, c’est avec Violette que nous faisons connaissance, une femme d’âge mûr qui est l’une des trois propriétaires de La Mouette, une belle demeure familiale, dans laquelle elle vit également. On saisit très vite l’attachement de Violette envers ce lieu ; ce sont des souvenirs, la famille, mais aussi le point d’ancrage de Tifenn, sa fille adoptive, qui a vécu ici durant toute sa vie (ou du moins, jusqu’au plus loin de ses souvenirs). Violette a été selon moi le personnage principal du livre. Il y revient de manière récurrente et chaque parcelle de l’intrigue du roman y est rattaché. Tifenn fait partie de la vie de Violette et donc d’une partie de son histoire, et non l’inverse. Pour moi, le synopsis n’est pas tout à fait en corrélation avec l’intrigue.

Pourtant, j’ai apprécié la relation naissante entre Tifenn et Max, mais elle n’a, selon moi, pas été mise en exergue.

Un peu de mystères…

Marie Lerouge a joué de ses talents d’auteur pour créer une intrigue plus profonde à l’histoire de Sur la plage, m’abandonner. Au-delà de l’amour, c’est une vraie petite quête menée par Violette qu’on découvre tout au long du livre. On ne va pas non plus parler de thriller, mais cette touche de mystère accentue notre curiosité. On va s’arrêter sur le passé de Violette, mais aussi sur celui de Tifenn dont on ne connaîtra le dénouement que dans les dernières pages du livre.

Pour conclure…

Une romance qui se lit avec légèreté et tranquillité. On en apprécie les diverses tournures menées par l’auteur et les valeurs familiales qui s’y dégagent. Pour avoir déjà lu un autre titre de Marie Lerouge, j’adore toujours autant sa plume, recherchée et travaillée. Une belle histoire même si je souhaitais davantage une intrigue tissée autour de Tifenn et Max.

 

Note de 6 sur 10

 Livres du même auteur :

Le choix de Pénélope la valse des sentiments

Livres qui pourraient vous intéresser :

La danse hésitante des flocons de neige Les filles au chocolat T1 coeur cerise Paillettes et gros dossiers La liste de Noel

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Sur la plage, m’abandonner, de Marie Lerouge

  1. Je note. Ca parle de Bretagne donc ça me tente ^^ *Marie*

    Publié par Même les sorcières lisent | 18 février 2016, 6:17

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :