//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

Générations, T1 : Alive de Scott Sigler

AliveTitre : Générations, T1 : Alive

Genre : Science-fiction

Auteur : Scott Sigler

Date de parution : 11 février 2016

Nombre de pages : 469 pages

Editions : Lumen

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

 

«  » J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste
devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. « 

Em se réveille dans le noir, seule, entravée, dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. C’est le jour de son anniversaire, elle a douze ans et… c’est tout. Elle ne se rappelle pas comment elle s’appelle, ce qu’elle a fait la veille ou à quoi ressemble le visage de ses parents. Elle ne comprend pas du tout ce qui se passe. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont toujours en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – ils ont en fait tous dix-sept ans – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Sont-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout, qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, et comment sont-ils arrivés là ? »

 

Ma critique :

J’adore les romans des éditions Lumen. On y trouve de l’originalité, un suspens incroyable, des aventures époustouflantes et on en redemande. Très vite, ce roman a attiré mon attention. « Pour quelles raisons » me diriez-vous ! Elles reviennent souvent, mais je ne le redirai jamais assez : titre, couverture, synopsis. Le titre m’a marquée davantage par sa police que par sa signification, même si cela m’a intriguée aussi. Le titre combiné à la couverture donnent un ensemble à la fois harmonieux, simple et intrigant. Alors quand j’ai lu le synospsis….whoua !!! J’ai adoré. Les premières lignes vous rappelleront peut-être une autre saga récente qui parle de boîte et de…labyrinthe. Et oui, je veux bien sûr parler des livres Les Epreuves, notamment le tome 1, Le Labyrinthe. Cependant, très vite le ton est donné dans Alive : nous sommes bien loin du Labyrinthe de James Dashner…

Un thriller de science-fiction à couper le souffle

Je peux vous le dire, les premiers chapitres sont un énorme coup de cœur. Je les ai dévorés et j’en redemandais encore et encore. Scott Sigler nous entraîne dans une spirale faite d’un suspens insoutenable et de peur croissante. Car oui, je peux vous le dire, ce premier tome fait peur. Le tempo donné à l’histoire s’adapte au fil des situations ; tantôt lent à nous faire pâlir d’effroi, tantôt rapide, nous entraînant dans un dédale de couloirs, de poussière et d’ossements. Scott Sigler a une imagination débordante et elle transparait à merveille dans Alive.

Em, à force de persévérance, se délivre de son sarcophage. Elle ne sait pas où elle est, comment elle s’est retrouvée là, ni pourquoi elle est ici. Premier mystère, sauf que c’est loin (très loin) d’être le dernier. Em est une jeune fille dans sa tête, mais une jeune femme dans son corps. Elle croît avoir 12 ans sauf que son corps est celui d’une jeune fille de 17 ou 18 ans. Elle ne se souvient pas de sa vie, ni de son prénom. Em, c’est seulement le prénom qu’elle s’est donnée en voyant l’initiale sur son sarcophage : M. Savage. Elle ne sait pas non plus pourquoi son front est marqué d’un étrange symbole ni pourquoi d’autres jeunes filles et jeunes hommes se réveillent également dans d’autres sarcophages tout près d’elle, frappés par la même perte de mémoire. Du suspens, du mystère encore et encore. Mais Scott Sigler ne va pas s’arrêter là et les aventures de notre groupe d’adolescents vont s’intensifier et se charger d’horreur…

Un groupe d’adolescents qui s’organise et qui se teste

Plus qu’une aventure effrayante dans un lieu inconnu, Scott Sigler a également beaucoup travaillé les émotions des personnages, leurs ressentiments, leurs envies et leurs intuitions. Les personnages principaux sont analysés et décortiqués par Em, notre héroïne et narratrice. Tout comme pour Em. Elle s’auto-analyse, elle se teste. Elle ne comprend pas toujours ses réactions ni ses envies. J’avoue ne pas toujours avoir saisi le pourquoi du comment. Peut-être l’auteur s’est-il trop emporté sur les concepts de prise de pouvoir, de colère et de gestion de groupes d’une manière générale ? Même si j’ai saisi la finalité, ce n’est selon moi pas des plus simple.

Des découvertes peu banales

Après avoir dévoré les premiers chapitres, j’ai été un peu moins convaincue des suivants. Je parlais d’une imagination fertile de Scott Sigler un peu plus haut, peut-être qu’elle l’a été un peu trop. Les adolescents sont sortis de leur pièce où se trouvaient leurs sarcophages, et se sont aventurés dehors…enfin, plutôt dans un labyrinthe étrange et inquiétant. Des couloirs interminables et rectilignes. Le mystère autour de ce lieu va s’intensifier. L’auteur a été très doué, car on ne cesse de se demander où se trouve ce lieu et ce qu’il est. En revanche, le groupe va être confronté à des lieux troublants et à des épreuves bizarres. Certaines idées interpellent et font même peur, d’autres sont extravagantes et très étranges.

Je n’ai pas forcément tout bien compris et certaines idées sont peut-être allées trop loin à mon goût. Trop d’étrangetés. C’est malheureusement cet aspect qui va faire perdre des points au livre.

Pour conclure…

Un premier tome efficace qui joue sur le mystère, la peur et la complexité de l’intrigue. On s’immerge rapidement dans ce lieu sombre et on se prend au jeu. Cette saga est une trilogie. Je me demande bien sur quels mystères Scott Sigler va bien pouvoir jouer dans la suite des aventures des adolescents…

note de 8

Autres livres du même auteur :

Détails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produit

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

Promise T1 Fire sermon T1 Red queen The Revolution of Ivy T2 Le joyau T1

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Générations, T1 : Alive de Scott Sigler

  1. Personnellement, ce 1er tome me fait penser à Across the universe de Beth Revis par rapport au concept et la révélation de fin

    Publié par lesentierdesmots | 8 avril 2016, 1:59

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :