//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

In the after, T1, de Demitria Lunetta

In the afterTitre : In the after, T1

Genre : Fantastique

Auteur : Demitria Lunetta

Date de parution : 11 septembre 2014

Nombre de pages : 410 pages

Editions : Lumen

Nombre de tomes : 2


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Ils entendent le plus léger des bruits de pas.
Ils sont plus rapides que le plus rapide des prédateurs. Et ils ne renonceront pas… tant que vous serez vivant !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroit dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais ils ne fait que commencer ! »

 

Ma critique :

 

Je lis pas mal d’histoires de ce genre ces derniers temps : aliens, zombies et autres créatures sombres. Des romans qui vous donnent parfois la chair de poule et qui vous plongent dans des mondes étranges avec des êtres plus ou moins terrifiants. Si vous aimez ce style, ce roman est fait pour vous. Attendez-vous à avoir quelques sueurs froides…

La Terre : le chaos total

A lire le résumé, on peut se faire une première idée des aventures que va devoir traverser notre héroïne Amy. Et lorsque vous commencez votre lecture, ça se confirme : terrifiant, haletant et un suspens à vous faire frémir. Demitria Lunetta nous plonge au cœur de l’intrigue dès les tous premiers instants. Pas le temps de s’attarder sur la vie tranquille de notre jeune narratrice avant l’arrivée de ces effroyables créatures ; l’auteur nous immerge dans la réalité de notre nouveau monde après l’invasion tragique qu’a subi la Terre. On engloutit les premiers chapitres, on tremble, on a peur. On constate avec effroi ce qu’est devenu la Terre et on fait connaissance avec nos destructeurs. Le rythme est soutenu, le suspens a coupé le souffle et l’intrigue se dessine tout doucement.

Amy a survécu à une invasion mortelle. Elle était chez elle quand le pire s’est produit. A l’abri devant la télévision et grâce aux clôtures électrifiées de sa maison, elle a assisté impuissante à la mort de l’humanité. De monstrueuses créatures enragées, rapides comme l’éclair et dévoreuses de chair humaine ont débarqué à New-York. Les autorités, l’armée, le gouvernement, personne n’a rien pu faire. Les créatures se sont déployées sur tout le territoire américain, puis dans les autres pays, les autres continents, ne laissant que mort sur leurs passages. Personne ne peut les arrêter. Ils ont une très mauvaise vision, mais leur ouïe est développée et se déplacent vers les sons qu’ils entendent en se fondant sur leur proie ou l’objet ayant déclenché le bruit. Les sons leurs font perdre la tête et ils sont soudain pris de frénésie dévorante. La population décroît à vitesse grand V jusqu’à ce qu’il n’y ait plus âmes qui vivent. Sauf Amy ; c’est dans ces conditions que Amy va devoir réapprendre à vivre…ou à survivre.

Un futur sombre pour Amy

Pauvre Amy. C’est ce que je me suis dit après que l’auteur nous ait dépeint la dure réalité dû aux massacres des êtres humains. Seule, recluse dans sa maison, elle va devoir faire face et commencer à survivre. Sa maison la protège des créatures, mais elle va devoir sortir à un moment ou à un autre si elle ne veut pas se laisser mourir de faim et si elle souhaite comprendre ce qu’est devenu son nouveau monde. Cette jeune fille est très attachante, tout comme Baby, la petite fille qu’Amy trouve lors de ses virées nocturnes. Ensemble, elles vont développer de nouvelles habitudes, de nouveaux codes. Le bruit, c’est fini. On ne parle plus, on se déplace dans le silence le plus total. On communique autrement. Amy est bienveillante. Elle est comme une grande sœur pour Baby. Loin de se laisser abattre après la mort de l’humanité et de ses parents, elle va appréhender cette nouvelle Terre en compagne de Baby et vont devoir vivre des expériences qu’elles n’auraient jamais imaginées.

Pourtant, après des mois et des mois de vie solitaire, elles vont apprendre qu’elles ne sont pas les seules à avoir survécu. Elles vont devoir quitter leur foyer sécurisant et faire face à une toute nouvelle vie…une fois encore.

L’auteur n’a eu de cesse de m’étonner. Bien que l’intrigue ait pris une tournure qui m’a quelque peu déçue au départ, je dois avouer que les retournements de situations m’ont parfois laissée sans voix. Plus on lit, plus on s’enfonce dans un suspens incroyable.

Pour conclure…

Un premier tome riche en émotions. In the after vous fait tourner la tête autant qu’il vous fait palpiter le cœur…d’effroi. Une lecture intrigante et pleine de rebondissements, avec un duo Amy/Baby chargé de douceur et d’amour fraternel. J’ai hâte de connaître la suite.

note de 9

 

 

Autre livre du même auteur :

In the end

Livres qui pourraient vous intéresser :

Fire sermon T1 Half bad T1 traque blanche Lux T1 Obsidienne kaleb T1 Chroniques de zombieland T1 Alice au pays des zombies

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “In the after, T1, de Demitria Lunetta

  1. On me l’a conseillé en disant que ce livre faisait vraiment peur, depuis j’ai très envie de le lire et tu confirmes que ça pourrait me plaire!

    Publié par La tête dans les livres | 29 avril 2016, 9:56

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :