//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

Le sang des Dieux et des Rois, T1 d’Eleanor Herman8

Le sang des dieux et des rois T1Titre : Le sang des Dieux et des Rois, T1

Genre : Fantasy Historique

Auteur : Eleanor Herman

Date de parution : 21 avril 2016

Nombre de pages : 560 pages

Editions : Robert Laffont

Nombre de tomes : 2


L’histoire, par l’éditeur :

 

 » Imaginez une époque où les dieux s’amusent des souffrances des hommes.
Où des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Où des cendres des villes naissent des empires.
Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina. Même s’il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d’Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d’Âmes, seuls capables d’infléchir son destin.

Le Sang des dieux et des rois, la saga historico-fantasy événement bientôt adaptée par Warner Bros en série TV. »

Ma critique :

Je ne connaissais pas l’auteur et je n’ai lu aucune critique sur cette saga. Pourtant, je me suis laissée séduire, car je lis peu de roman historique et j’aimerais en découvrir plus et plus souvent. L’avantage avec Le sang des Dieux et des Rois c’est qu’il s’agit d’une saga historique, mais aussi de fantasy.

Quand Dieux, Rois et créatures magiques se rencontrent

L’avantage et l’inconvénient de ce livre, c’est qu’Eleanor Herman nous narre les aventures de plusieurs personnages. C’est un point positif, car on peut découvrir une palette de lieux et d’histoires différentes en un seul roman ; c’est aussi négatif dans le sens où il est parfois difficile de s’y retrouver. Beaucoup de personnages, des intrigues diverses, des chemins différents. A l’image du Trône de Fer, on peut adorer, tout comme on peut être mitigé…comme moi.

Suivre de multiples histoires à la fois est fastidieux. Il est toujours délicat de se mettre dans la peau d’un personnage, d’adhérer à l’intrigue, de s’immerger dans l’univers du texte. Mais quand on y mêle plusieurs intrigues, le lecteur peut vite se perdre et lâcher prise facilement. D’autant plus que les personnages d’Eleanor Herman sont des Rois, Dieux, magiciennes et autres individus grandioses, mais aussi complexes tant par leurs histoires que par leurs noms. Mais je me suis accrochée et j’ai réussi à me prendre au jeu. Certaines intrigues finissent par se lier les unes aux autres et on retrouve un minimum de logique.

J’ai beaucoup aimé le côté Dieux et Déesses présent dans cette saga. Le côté mystérieux, intrigant et inquiétant de la magie, du surnaturel et de créatures mythiques est un des point fort de ce premier tome. C’est envoûtant et enchanteresque. Pouvoirs, rites et apprentissages se mêlent à la royauté, soldats, châteaux et combats. C’est complexe, mais divertissant et original.

Des intrigues aussi multiples que divertissantes

En plus d’avoir eu du mal à me rappeler des personnages, des noms et de leurs histoires, j’ai eu un mal fou à garder en mémoire les lieux et l’historique de chacun, les guerres passées et celles en cours…bref, une lecture qui n’était pas de tout repos, mais qui change de mes lectures habituelles.

Pour en revenir aux personnages, on finit par s’y faire (au bout de plusieurs chapitres). Alexandre, le Prince de Macédoine, souhaite partir en quête de la Fontaine de Jouvance avec son meilleur ami et guerrier, Héphestion. Mais le début de leur aventure est compromise avec l’arrivée de deux jeunes gens de village, Katerina et Jacob. Ces derniers sont des amis d’enfance qui, au début de l’histoire, se rapproche de manière évidente. Pourtant, leurs chemins vont se séparer tout comme ceux de Katerina et Alexandre vont s’entremêler. Combats, mensonges, traîtrise, pouvoirs magiques...l’auteur ne fait les choses à moitié. Le sang des Dieux et des Rois est riche en rebondissements et en action. Parfois même un peu trop. Ces personnages font partie des principaux selon moi. Pourtant, à côté d’eux, on va également suivre l’épopée de Zofia, une princesse qui doit épouser le prince Alexandre suite à un accord. Mais Zofia en aime un autre et s’enfuit. Son destin va être tristement chamboulé et c’est pour le changer qu’elle va se mettre à la recherche des Dévoreurs d’Ames, des êtres capables d’influencer le destin. Une intrigue fort intéressante, mais trop en marge du reste et dont pour le moment, rien ne la relie à Katerina, Alexandre, Jacob ou Héphestion.

Pour conclure…

Un beau premier tome, même si tout ne m’a pas convaincu. J’attends de voir ce que peut donner la suite, car certaines intrigues sont vraiment mystérieuses et le chemin pris par quelques personnages est intrigant.

 

 Note de 6 sur 10

Autres livres du même auteur :

image image

Livres qui pourraient vous intéresser :

Promise T1 Fire sermon T1 Red queen The Revolution of Ivy T2 Le joyau T1

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Le sang des Dieux et des Rois, T1 d’Eleanor Herman8

  1. J’aimerai bien tenter =)

    Publié par topobiblioteca | 9 juin 2016, 3:29

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :