//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

La Sélection, T5 : la couronne, de Kiera Cass

La sélection T5 la couronneTitre : La Sélection, T5 : la couronne

Genre : Dystopie

Auteur : Kiera Cass

Date de parution : 12 mai 2016

Nombre de pages : 336 pages

Editions : Robert Laffont

Nombre de tomes : 5


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Il ne doit en rester qu’un.

Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le coeur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…

Le dernier volet de la série best-seller international. »

 

Ma critique : ATTENTION SPOILER

 

Malgré une lecture agréable, le tome 4 de La Sélection ne m’avait pas fait rêver comme la trilogie avec America et Maxon. Je voulais absolument terminer cette saga et la fin du tome 4 laissait entrevoir une Eadlyn plus humaine. Je me suis donc lancée…

Un virage émotionnel

Nous terminons le tome 4 de La Sélection de façon bien pessimiste : le frère jumeau d’Eadlyn s’est enfui en France pour se marier avec la princesse, Eadlyn est peu appréciée par le peuple et sa mère, America, fait une crise cardiaque ! Rien de très réjouissant, mais ça a le mérite de tenir le lecteur en haleine. Ayant adoré la trilogie de La Sélection, ainsi que le personnage emblématique d’America Singer, j’ai été happée par l’histoire la concernant dans ce dernier tome. Et une question me revenait sans cesse : mais, elle ne va pas mourir quand même ?! C’est America ! L’auteur a su rendre cet évènement poignant en mettant en avant tout l’amour que Maxon porte à sa femme America. Nostalgie, quand tu nous tiens !!

Mais, revenons-en à Eadlyn. Elle doit poursuivre sa Sélection malgré les circonstances terribles qui l’accablent. Face à la tourmente, Eadlyn va nous laisser entrevoir son coeur et se montrer compatissante. Elle sait qu’elle va devenir Reine, mais elle sait aussi que l’amour qu’elle porte pour ses parents est immense et elle va tout faire pour les aider. Elle va s’impliquer davantage pour diriger le pays, et va se faire des amis comme des ennemis. C’est d’ailleurs dans ces moments qu’Eadlyn va révéler sa force de caractère et son dévouement envers le peuple d’Illéa. Après l’avoir détestée dans le tome 4, j’ai enfin commencé à éprouver de la compassion pour cette princesse au coeur de pierre.

Des candidats qui sortent enfin de l’ombre

Si vous avez lu le tome 4, vous avez peut-être ressenti la même chose que moi au sujet des candidats : du flou. Difficile de les différencier, des caractères assez banals, aucun qui ne sort véritablement du lot sauf Kile, le prétendant qui a toujours vécu au palais. Dans ce dernier tome, les choses vont enfin évoluer, car l’auteur passe à la vitesse supérieure.

Quatre vont essentiellement se démarquer et cela surtout grâce aux éliminations. On va enfin apprendre à connaître les candidats restants même si je trouve que, dans l’ensemble, c’est très succinct. Mais l’auteur arrive néanmoins à créer un peu de suspens et d’émotion autour de ce cercle restreint. Eadlyn va s’accorder du temps avec chacun d’eux et j’ai trouvé que les scènes imaginées par Kiera Cass étaient originales et redonnaient du souffle à l’histoire.

Mais…malgré les nombreux évènements présents et les différentes pistes données au lecteur pour créer le suspens quant à la fin de La Sélection, la chute est selon moi trop prévisible. Belle, mais prévisible.

Pour conclure…

Une fin de saga comme on les aime. Eadlyn aura su se faire une petite place dans le coeur du lecteur même si sa mère, America, reste tout en haut du podium. Ces deux derniers tomes ont été intéressants, mais l’intrigue n’a pas été aussi puissante que la trilogie. Une saga qui reste toutefois inoubliable dans son ensemble.

note 7

 Autres livres du même auteur :

la sélection, T1 La sélection T2 l'élite La sélection T3 l'élue La sélection T4 l'héritière

Livres qui pourraient vous intéresser :

Red queen T2 Cinder ici et maintenant The book of Ivy

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :