//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Indécent, T1, de Colleen Hoover

IndécentTitre : Indécent, T1

Genre : New Romance

Auteur : Colleen Hoover

Date de parution : 20 août 2014

Nombre de pages : 282 pages

Editions : J’ai Lu

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…

Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun? »

 

Ma critique :

 

Peut-être cet article vous paraîtra redondant…en effet, WordPress a « égaré » ma chronique sur Indécent de Colleen Hoover. J’ai donc décidé de la réécrire, mais peut-être que cette seconde version sera moins forte que la première, car ma lecture du roman remonte à certaines semaines déjà. Il n’en demeure pas moins que ce livre aura été magique pour moi. Après Ugly Love et Confess, j’ai encore été subjuguée par la plume de Colleen Hoover. 3 romans coups de coeur pour 1 même auteur, autant vous dire que Colleen Hoover est désormais mon auteur préféré !

Quand la poésie s’invite dans le roman

Dès les premières pages, j’ai été happée par cette aura désormais familière que Colleen Hoover crée dans chacun de ses romans. Je suis plongée à fond dans l’histoire tant l’univers est original et les personnages attachants. Je ne pensais pas être à nouveau intriguée ou émerveillée par un roman de Colleen Hoover. Et pourtant ! Qui aurait cru que j’apprécierai autant la poésie dans un livre…c’est désormais chose faite.

J’ai été perplexe au départ ; l’auteur intègre une part importante de poésie dans Indécent. J’avais peur que cela fasse surjoué ou cliché. C’est tout l’inverse qui s’est produit. J’ai découvert dans Indécent le slam, ou l’art de réciter, clamer, chanter…l’une de ses oeuvres poétiques devant un public. La manière dont Colleen Hoover nous le fait découvrir est juste extraordinaire et plein d’émotions. Encore une fois, cette histoire m’a faite pleurer et j’en suis tellement heureuse. C’est à travers la poésie que l’histoire d’amour entre Layken et Will va prendre vie…et la sublimer.

Layken et Will : coup de foudre et coups durs

Encore une fois, les personnages dépeinds par Colleen Hoover sont si attendrissants, si parfaitement amenés qu’ils semblent réels. Layken et Will sont des êtres passionnés, des êtres sensibles qu’on ne peut pas ne pas les aimer, voir les adorer.

Layken emménage avec sa mère et son petit frère dans une petite ville du Michigan suite au décès de son père. Lasse, remplie de chagrin et de colère, elle ne s’imaginait pas rencontrer dans ce lieu inconnu une personne aussi incroyable que Will, son nouveau voisin. Leur attirance est immédiate et on sent cette alchimie intense et soudaine entre eux deux. Une belle histoire d’amour est en train de naître, mais le destin va leur jouer un bien mauvais tour. La vie va les rattraper et avec elle son lot de mauvaises nouvelles. Layken et Will sont comme deux aimants ; ils sont irrémédiablement attirés l’un par l’autre, mais Will va devoir lutter contre cet amour s’il ne veut pas mettre le reste de sa vie en danger…ce qui inclut aussi son petit frère.

Amour intense et déchirant, ils vont devoir composer avec le destin. Cette histoire, cet amour est ponctué de poèmes qui m’ont fait tourner la tête. C’est si beau et si surprenant.

Pour conclure…

Une histoire magique, tragique, tendre et passionnelle. Colleen Hoover m’en une fois de plus transportée dans un univers cruel, mais magnifié par un amour pur et sincère. Un excellent souvenir.

 

note de 10

Livres du même auteur :

Ugly love Maybe someday T1 Confess

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

Stage dive T1 rock Off-campus, T1 : the deal Près de toi After The book of Ivy

Publicités

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Indécent, T2 : Incandescent, de Colleen Hoover | Le Monde Editorial - 5 novembre 2016

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :