//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, Fantastique et Fantasy

Le jeu du maître, T2 : la révolution, de James Dashner

le-jeu-du-maitre-t2-la-revolutionTitre : Le jeu du maître, T2 : la révolution

Genre : Science-fiction / Dystopie

Auteur : James Dashner

Date de parution : 20 octobre 2016

Nombre de pages : 304 pages

Editions : Pocket jeunesse

Nombre de tomes : 3


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Michael a survécu de justesse. Mais c’était la seule façon de trouver le cyber-terroriste Kaine, et de sécuriser le Sommeil. La vérité à propos de Kaine est plus complexe que prévu et plus terrifiante encore : il est une Tangente, un programme informatique doué de sens. L’achèvement du Sentier par Michael était la première étape pour lui permettre d’accomplir son projet diabolique : coloniser tous les hommes en remplaçant leur esprit humain par un esprit virtuel ! Et la prise de contrôle a déjà commencé… Michael parviendra-t-il une fois encore à ralentir cette machination infernale ? »

note 6 sur 10

 

Ma critique : ATTENTION SPOILER

A mon grand étonnement, j’avais eu un super coup de cœur pour le tome 1 du Jeu du Maître. Un contexte original, une intrigue palpitante et mystérieuse, c’était un réel plaisir. Alors, que s’est-il passé avec le tome 2 ? Chute dans mon appréciation. Cela me rappelle une autre saga du même auteur : L’Epreuve. Un tome 1 exceptionnel et des suites de moins en moins intenses et prenantes. Le jeu du maître T2 a été une déception versus ma lecture addictive du premier roman. Faisons le point…

La nouvelle vie de Michael

Michael est de retour dans la vraie vie, ou plutôt, il y est pour la première fois. Kaine l’a soumis à sa Doctrine de Mortalité qui permet à une tangente d’être téléchargé dans un corps humain et donc d’être vivant à son tour. Michael pensait être humain comme ses amis Sarah et Bryson. Il est tombé de haut quand Kaine lui a appris sa vraie nature ; il n’est en fait qu’un programme informatique, une tangente, vivant dans The LifeBlood Deep. A la fin du premier tome, Michael se réveille donc dans la peau d’un jeune homme : Jackson Porter. Et Kaine a de grands projets, pour Michael comme pour le monde…

Dans ce second opus, l’accent est mis sur la vie réelle. Michael va devoir faire des choix et vivre en ayant sur la conscience qu’il a pris une vie, même s’il n’y est pour rien. Il ne souhaite pas entrer dans le jeu de Kaine : lui offrir le pouvoir et permettre à d’autres tangentes de devenir humaines. Il choisit d’aller à l’encontre de son créateur et de lui barrer la route. Pour cela, il aura besoin de ses amis de toujours, Sarah et Bryson. Il se met à leur recherche et c’est dans ce tome 2 que les trois amis vont se rencontrer dans la vraie vie.

Une aventure qui manque de folie

James Dashner nous entraîne dans une quête qui va mener le trio à se déplacer dans la veille (la réalité) et tenter d’échapper aux griffes de Kaine. Car si Kaine reste une tangente, il parvient à suivre Michael dans la vraie vie par des tas de stratagèmes élaborés. On s’engage donc dans une course poursuite où Michael et ses amis tente à la fois d’échapper à Kaine et de le détruire. Ils feront appel à leur contact à la VNS, l’agent Weber, pour terminer ce à quoi ils s’étaient engagés.

Il y a moins d’intensité dans ce second tome, moins de folie et de créativité. L’aspect vie virtuelle étant mise un peu de côté, je n’ai pas retrouvé cette imagination débordante que j’avais tant aimé dans le premier livre, où tout était possible, où les lois physiques ne s’appliquaient plus. L’histoire était même assez longue, beaucoup de paroles inutiles, peu de mouvements et d’actions.

James Dashner joue sur la confusion entre rêve et réalité (cela m’a rappelé Inception avec Leonardo Dicaprio), mais cet aspect est arrivé bien tard dans l’intrigue. Je trouve ça dommage, car ayant eu peu de matières en terme de réalité virtuelle dans ce tome 2, jouer plus tôt sur le doute entre la veille et le sommeil aurait été bien plus intrigant.

Pour conclure…

Une histoire lente et même parfois ennuyeuse. Les retournements de situations arrivent trop tard et peu d’évènements dans La Révolution retiennent notre attention. Le coup de cœur du premier tome est loin, mais j’espère que le dernier opus relèvera la note, car les derniers éléments donnés par James Dashner peuvent donner un rebondissement retentissant dans le dernier roman.

 

Les autres tomes de la saga :

Le jeu du maître, T1

Livres du même auteur :

L'épreuve T1 le labyrinthe L'épreuve T2 la terre brûlée L'épreuve T3 le remède mortel

Livres qui pourraient vous intéresser :

Le joyau T1 Forget tomorrow Cinder Alive Phobos T1 les éphémères

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :