//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres

L’Elfe du Grand Nord, de Lucy Daniel-Raby

l'elfe du grand nordTitre : L’Elfe du Grand Nord

Genre : Jeunesse

Auteur : Lucy Daniel-Raby

Date de parution : 13 octobre 2010

Nombre de pages : 326 pages

Editions : Albin Michel

Nombre de tomes : –

commander

9,98€*

*Prix à titre indicatif

Quatrième de couverture :

 

« Sous la glace épaisse du Pôle Nord vit un peuple aux pouvoirs magiques : les elfes. Attaqués par la terrible Magda dans un élan de vengeance, tous les elfes sont pétrifiés, leurs fées sont capturées et les aurores boréales absorbées pour nourrir l’immense pourvoir de la sorcière malfaisante. Seul rescapé, Nicolaï, que sa petite fée n’a pas quitté, est sauvé par un renne volant et adopté par des humains. Très vite conscient de sa différence, il retrouve le chemin de ses origines dans des circonstances et des conditions qu’il faut lire pour comprendre… « 

note 7

 

Ma critique :

 

J’ai voulu lire ce roman pour les fêtes de fin d’année. Je cherchais une histoire de Noël et je suis tombée sur celui-ci totalement par hasard. Le titre et le dessin m’ont immédiatement séduite. L’an dernier, à la même époque, c’est La Véritable Histoire du Père Noël que je découvrais ; cette année encore, je me suis laissée emporter dans un univers magique et féérique qui fait rêver les petits…comme les grands !

Voyage au cœur des glaces

Départ pour le Pôle Nord !!! Nous découvrons un monde enchanté, celui des elfes ! Mais, ce ne sont pas les elfes que nous connaissons, ceux qui aident le Père Noël à fabriquer les cadeaux. Non. Ceux-là vivent dans le secret du grand Nord, sous la glace, et ne peuvent exister que grâce à leurs fées qui les protègent et les maintiennent en vie. Sans elles, ils ne seraient que statuts. C’est dans ce royaume que vit Nicolaï et sa mère. L’auteur nous replonge dans notre enfance ; l’univers est doux, magique et enchanté. Le peuple vit en paix jusqu’à ce que survienne des profondeurs de la Terre la terrible Magda, une elfe qui n’en a plus que le nom. Répugnante et malfaisante, elle détruit le royaume des elfes par vengeance et cruauté. Mais un petit être réussi à survivre : Nicolaï, sauvé in extremis par un renne volant.

Le début est déjà magique et on retrouve les premiers ingrédients qui vont conduire à la naissance du Père Noël : elfes, Pôle Nord, renne volant. Une histoire enfantine qui démarre bien.

A la recherche de sa vraie famille

Nicolaï va être recueilli par une famille d’êtres humains qui ne va pas attacher d’importances à la particularité de Nicolaï : ses oreilles pointues. Le petit bonhomme va grandir dans un petit village polaire et se faire des amis. Mais très vite, il se rend compte de sa différence. Il se pose des questions et commence à se sentir exclu des autres enfants de son âge. C’est le début d’une longue quête qui le mènera jusqu’à ses origines, le Grand Nord, mais aussi jusqu’à la méchante reine Magda qui n’a cessé de le chercher durant toutes ces années pour détruire le dernier elfe encore vivant.

Durant son aventure, il va se faire de nouveaux amis, mais aussi rencontrer les rennes volants qu’il ne croyait n’être qu’un mythe. Peu à peu, le futur Père Noël se dévoile et sa tâche se dessine. Très jeune, il a appris à sculpter des jouets en bois et n’a cessé de se perfectionner.

J’avoue que l’histoire est très belle, mais certaines scènes et comportements m’ont interpellée. Je prends par exemple le cas d’un garçon qui était odieux avec Nicolaï et presque du jour au lendemain, ils deviennent les meilleurs amis. Un changement d’attitude que je n’ai pas compris. De même, les parents adoptifs de Nicolaï, des gens adorables et prêts à tout pour leur fils, se retrouvent quasiment reniés par ce dernier qui souhaite partir à la recherche de sa vraie nature et de ses vrais parents. J’ai trouvé que les paroles de Nicolaï étaient blessantes. Je comprends le fait de vouloir partir à la recherche de ses origines, mais la scène a été selon moi mal amenée.

Pour conclure…

Une histoire de Noël très belle où l’auteur véhicule des valeurs essentielles tel que le partage et l’entraide. Un livre qui nous fait vivre la magie de Noël et qui est à faire lire à ses enfants sans attendre.

Livres du même auteur :

Hippolyte l'hippopotame Animaux Rigolos: Camille la dromadaire

 

Livres qui pourraient vous intéresser :

La liste de Noel La danse hésitante des flocons de neige La véritable histoire de Noël

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

FACEBOOK

%d blogueurs aiment cette page :