//
vous lisez...
Chroniques Livres, Critiques de livres, New Romance

Stage Dive, T4 : Slow, de Kylie Scott

Stage dive T4 SlowTitre : Stage Dive, T4 : Slow

Genre : Romance new adult

Auteur : Kylie Scott

Date de parution : 04 novembre 2015

Nombre de pages : 276 pages

Editions : JC Lattès

Nombre de tomes : 4


L’histoire, par l’éditeur :

 

« Ben, le bassiste des Stage Dive, sait qu’il doit se tenir à distance de Lizzy, devenue la belle-sœur de son meilleur ami. La douce et sexy Lizzy, probablement la seule fille qui l’ait jamais fait craquer… Quant à elle, elle sait aussi très bien à qui elle a affaire : l’irrésistible rocker qui veut tout sauf s’engager avec quelqu’un.
Tous deux essaient donc de lutter contre cette attirance réciproque. C’était sans compter une nuit de folie à Las Vegas. Désormais, Lizzy et Ben sont liés par le plus fort des liens possibles… »

 

Ma critique : ATTENTION SPOILER

 

En commençant ce tome 4, j’espérais que ce ne soit pas le dernier. Hélas, je n’ai pas trouvé de suite aux aventures addictives des Stage Dive. Et je suis très triste, car cette saga a été une incroyable lecture, intense, inoubliable et chargée d’émotions. J’ai adoré, même si selon moi, le dernier n’est pas aussi addict que les 3 précédents.

Un dernier tome plus banal

Dans ce dernier tome de Stage Dive, nous entrons dans la vie du dernier membre du groupe : Ben, le bassiste. Après avoir dévoré les 3 premiers tomes, le lecteur connaît désormais très bien les Stage Dive, leurs vies, leurs relations amoureuses, leur travail et leurs caractères. Je me suis délectée des histoires de David et Mal, mais encore plus de celle de Jimmy alors que je ne pensais pas apprécier Sing, le tome 3. J’avais également des aprioris sur ce tome 4, Slow et ce, pour plusieurs raisons :

  • D’une part, j’ai été tellement conquise pour Sing que je m’imaginais mal apprécier autant Slow, mais après tout, c’est déjà arrivé, donc c’était possible.
  • D’autre part car, à travers les 3 précédents tomes, on cerne quelque peu le personnage de Ben et c’était celui que j’affectionnais le moins. Peu bavard, pas très joueur, à priori pas de scandales qui lui tournent autour comme c’était le cas avec Jimmy, un personnage réservé et assez solitaire, souvent branché sur son téléphone.

Et, malheureusement, bien que j’ai apprécié ma lecture, je n’en ressort pas pleinement satisfaite, car le charme Stage Dive a peu opéré dans Slow. Ben aime la musique et ses potes membres du groupe…et faire de la musique, bosser, voir d’autres gars pour faire de la musique…bref, vous l’aurez compris, le personnage ne m’a pas convaincue. Dommage, car il y avait selon moi du potentiel à aller chercher notamment avec sa sœur, Martha, l’ex petite amie de David qui l’avait trompé avec Jimmy. Ce filon a été peu exploité et de plus, il s’est fait tardivement.

J’ai également été déçue par l’aspect star, tournée, fans en délire, interview, célébrité très peu décrit dans Slow. Il est vrai que Kylie Scott en parle également peu dans les 3 précédents tomes, mais dans Slow, c’est censé être le début de leur nouvelle tournée. Il est censé y avoir de la folie, du monde, des plannings de folie…mais cet aspect a été balayé. Très dommage. En revanche, si Kylie Scott sort un nouveau tome sur les Stage Dive version scène, groupies hystériques, rumeurs, chamboulement dans les couples…je suis preneuse !!! 🙂

Lizzy : une héroïne pleine de vie

Dans Sing, l’auteur nous fait remonter dans le temps ; la première rencontre de Lizzy et Ben, le début de leur relation, l’amour naissant dans le cœur de Lizzy. Un passage très intéressant où les diverses histoires des couples s’entrelacent. A travers les yeux de Lizzy, on revient sur l’histoire d’amour entre Anne, sa sœur, et Mal, le batteur du groupe. Un peu de nostalgie qui m’a donné le sourire aux lèvres. De plus, Lizzy est une jeune femme très attachante, espiègle, mais aussi courageuse et dotée d’une grande volonté. Quand elle sait ce qu’elle veut, elle n’en démord pas. Elle donne beaucoup de gaieté au lecteur dans Slow. Elle illumine l’histoire. Contrairement à Ben qui me paraissait toujours aussi mou et lent d’esprit. J’avais parfois envie de le secouer. Il est énervant durant une bonne moitié du roman. Puis Kylie Scott lui a donné un petit coup de fouet que j’ai admiré. La fin de la saga Stage Dive se termine sur une note émouvante et elle réhausse le tout. Une fin vraiment appréciable.

Pour conclure…

Une lecture agréable, mais pas inoubliable. Selon moi, Sing est le tome le moins réussi de la saga. Moins de découvertes, moins de scandales, moins de tout puisqu’on connaît bien la vie du groupe depuis 3 tomes déjà, donc je pense que ce dernier a été plus compliqué en terme d’intrigue. Bien que moins attrayant, je ne peux que vous conseiller une chose si ce n’est pas déjà fait : LISEZ STAGE DIVE et vite !!! Vous ne serez pas déçu !

note 7

Autres livres du même auteur :

Stage dive T1 rock Stage Dive T2 Play Stage dive T3 sing

Livres qui pourraient vous intéresser :

Grey beautiful, tome 1 beautiful disaster Ugly love After Sinder, T2 attraction

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Parution littéraire

Calendar Girl, T2 : février. Sortie le 02 février 2017

Meilleures ventes du moment

Sortie Cinéma

Cinquante nuances plus sombres, dans les salles à partir du 8 février.

Salon littéraire : Paris

Salon du Livre de Paris du 24 au 27 mars 2017

%d blogueurs aiment cette page :